Embaucher un apprenti dans le bâtiment : comment s’y prendre ?

Développer mon activité, Guide artisan

On entend souvent de tout et de rien lorsqu’il s’agit de trouver des solutions pour développer son entreprise. Investir dans des machines plus performantes, recruter des ouvriers expérimentés, ou même créer des campagnes de communication sur internet.

Ces méthodes peuvent marcher, mais ont un coût et viennent toujours avec une certaine forme de risque.
Pourtant, une autre solution beaucoup plus efficace existe.

Moins chère et plus avantageuse.

Avez-vous déjà pensé à embaucher un apprenti pour développer votre entreprise ?

Cette solution bon marché et utile est utilisée par de nombreuses entreprises du BTP en France.

En 2019, on comptait environ 57 000 apprentis en France dans le secteur du bâtiment.

Un apprenti coûte, en général, 2 à 3 fois moins cher qu’un ouvrier.

Vous vous demandez pourquoi vous devriez embaucher un apprenti ?

Voyons pourquoi vous devriez y songer et surtout comment faire pour embaucher un apprenti pour votre entreprise.

Pourquoi embaucher un apprenti pour son entreprise du bâtiment

Embaucher un apprenti pour le former à vos méthodes de travail

Un apprenti, c’est un peu votre poulain.

Vous le formez à vos propres méthodes de travail, pour que, quand il sera en âge d’obtenir un CDI, il ait déjà le savoir-faire nécessaire, et surtout, les valeurs de votre entreprise.

Après leur apprentissage, la plupart des apprentis choisissent de rester dans l’entreprise où ils ont été formés.

Pour plusieurs raisons.

La première est une question de facilité.

Plutôt que de chercher un nouveau challenge, il est moins contraignant de rester dans la même entreprise.

L’apprenti connaît les méthodes de travail, il connaît les lieux, ses collègues, a ses petites habitudes, etc.

La deuxième est une question de sécurité de l’emploi.

Les apprentis cherchent quasiment tous un CDI après leur apprentissage.
C’est pourquoi si vous avez formé pendant 2, 4 ou parfois 6 ans un apprenti, il vous sera plus facile de lui accorder un CDI, car vous le connaissez.

Vous connaissez sa façon de travailler (qui logiquement ressemble aux vôtres), sa motivation, son sens du détail, etc.

Recruter un apprenti pour lui transmettre votre savoir-faire

transmettre son savoir-faire

Depuis des années, vous avez acquis un savoir-faire unique et des méthodes qui font de vous l’un des meilleurs de votre région.

Chaque jour, vous utilisez ces compétences pour faire avancer votre entreprise.

Vous avez sûrement vos petites combines et techniques pour rendre vos réalisations parfaites.

Pourquoi ne pas partager ces méthodes à un apprenti motivé ? 

Il serait dommage de vouloir les garder pour vous.

Partager votre savoir-faire donne le privilège à un apprenti d’apprendre plus vite et surtout de ne pas faire les mêmes erreurs que vous avez commises à vos débuts.

Le savoir est une arme, partagez-le à ceux qui le méritent.

Embaucher un apprenti pour vous économiser du temps dans la recherche d’ouvrier

Recruter un nouvel ouvrier peut prendre des semaines, si ce n’est des mois.
D’autant plus qu’avant de trouver un ouvrier qui vous correspond, vous pouvez rencontrer un nombre incalculable de candidats.

Alors que, si vous formez un apprenti, il a de fortes chances pour qu’il reste dans votre entreprise à la fin de son apprentissage.

De cette manière, vous évitez le processus de recherche d’un nouvel ouvrier.

Et il est beaucoup plus risqué de recruter un nouvel ouvrier que vous ne connaissez pas, plutôt que de faire confiance à votre apprenti qui recherche maintenant un CDI.

Vous économiserez du temps et vous ne vous tromperez pas dans votre choix.

Des aides financières de l’État pour embaucher un apprenti

Saviez-vous que l’on peut bénéficier d’aides financières de l’Etat lorsqu’on veut embaucher un apprenti ?

Les aides sont nombreuses, par exemple :

  • Le crédit d’impôt : Vous avez le droit à une somme de 1600€/an et par apprenti.
  • L’aide aux TPE : Vous pouvez bénéficier de la somme de 4000€ si votre entreprise compte moins de 11 salariés et si vous embauchez un apprenti
  • L’exonération totale des charges salariales et patronales : Comme pour la subvention citée juste au-dessus, si votre entreprise compte moins de 11 salariés vous pouvez être exonéré de vos charges salariales et patronales.

Si votre entreprise compte plus de 11 salariés, ces charges seront exonérées partiellement.

Depuis quelques années déjà, l’Etat fait son possible pour encourager les patrons d’entreprises du BTP à embaucher un apprenti.
Ces aides financières sont très avantageuses et de plus en plus d’entreprises se tournent vers cette méthode.

Comment recruter un apprenti ?

Étape 1 : Établir le profil recherché

Comme pour toutes les recherches que vous faites, vous devez déjà savoir quel type de profil vous recherchez.

Cherchez-vous un apprenti avec déjà 2 ans d’expérience ? 

Ou plutôt un apprenti qui débute seulement ?

La différence entre ces 2 profils ?
L’un a déjà de l’expérience, connaît les bases du métier et sait de quoi il parle.

Alors que le deuxième est plus souvent complètement nouveau dans cet univers.

Il n’y connait pas grand chose.

Il a sûrement quelques “petites bases”, mais pas de quoi se voir confier la création d’une table en bois.

L’avantage avec ce genre de profil c’est que la première méthode de travail que l’apprenti apprendra sera la vôtre.

Alors que l’autre profil aura déjà vu une autre méthode, et pourrait avoir du mal à s’adapter aux vôtres.

Il n’y a donc pas vraiment de meilleur profil.
Tout dépend de vos attentes.

Une fois cette étape faite, passons à l’étape n°2.

Etape n°2 : Partager l’annonce

Il est maintenant venu le moment de trouver votre futur apprenti.

Partagez le plus possible votre annonce pour toucher un maximum de personnes.

Vous pouvez utiliser le bouche-à-oreille. Cette technique marche très bien.

Discutez avec vos proches, vos amis, vos connaissances et dites-leur que vous recherchez un apprenti.

Ensuite, partagez votre annonce sur internet. Vous pouvez utiliser le Bon Coin par exemple, c’est très efficace.

Mais la technique la plus redoutable, c’est les réseaux sociaux.

Partagez l’annonce sur votre profil perso, ou sur le profil de votre entreprise (si vous en avez un).

Demandez aux personnes qui sont connectées à vous sur ces réseaux de partager l’annonce pour amplifier la portée du message.

Des millions d’utilisateurs utilisent les réseaux sociaux en France.

Vous auriez tort de ne pas profiter de ce levier, surtout que c’est gratuit.

Une dernière méthode redoutable : les centres de formation.

Prenez contact avec ces centres de formation (CFA/MFR), et demandez-leur de déposer votre annonce.

De nombreux apprentis recherchent une nouvelle entreprise, ou connaissent quelqu’un dans cette situation.

Passons maintenant à l’étape suivante.

Etape n°3 : Faire passer des entretiens d’embauche

Une fois ces annonces partagées, vous avez maintenant reçu quelques candidatures. Vous devez maintenant les rencontrer un par un pour ensuite trouver celui qui correspondra le plus à vos critères..

Vos questions doivent être le plus pertinentes possible pour trouver votre futur poulain.

Par exemple, voici quelques questions pour tester la motivation des prétendants : 

  • Pourquoi postulez-vous à ce poste ?
  • Pourquoi devrais-je vous embaucher
  • Quelles sont vos forces et vos faiblesses ?
  • Etc.

Allez-y doucement, surtout si ces futurs apprentis sont jeunes.

Mais ces questions vous permettront de mieux cerner chaque apprenti.

Etape n°4 : Créer le contrat pour embaucher un apprenti

C’est désormais le moment de vous lancer dans une étape un peu moins drôle : 

l’administratif.

Il vous suffit de vous rendre sur le portail de l’alternance en ligne, et de télécharger le formulaire correspondant au type de contrat que vous désirez.

Dans notre cas, il s’agit du formulaire Cerfa FA 13, qui doit ensuite être envoyé à la Chambre Consulaire dont vous dépendez.

L’organisme va ensuite l’enregistrer, et vérifier qu’il est conforme aux dispositions spécifiques à l’alternance du Code du travail. 

Il va notamment vérifier si vous remplissez toutes les conditions pour tenir ce rôle.

Etape n°5 : Remplir et signer le contrat par les 2 parties

Une fois votre futur apprenti trouvé, vous devez remplir et signer le contrat.

Il doit aussi être signé par l’apprenti (ou par son tuteur légal s’il est mineur)
Ce contrat stipule que vous vous engagez à embaucher un apprenti à partir d’une date et pendant une période donnée.

C’est donc un CDD.

Il comporte plusieurs éléments : 

  • la date de début du contrat
  • la durée
  • le salaire
  • le diplôme préparé
  • les horaires de travail
  • l’adresse de l’établissement de la formation

Où trouver un apprenti ?

Embaucher un apprenti dans un CFA

Les CFA sont des Centres de Formation pour Apprentis.
Ce sont des centres où sont formés des apprentis à exercer leur métier, de manière théorique et pratique.
Des cours sont dispensés chaque jour.

Prenons le cas d’un apprenti menuisier.

Du lundi au vendredi (lorsqu’il est au CFA), il reçoit des cours de français, maths, anglais, etc.
Mais aussi des cours plus pratiques sur son métier.
Des cours de menuiserie donnés en atelier avec un formateur agréé de menuiserie.

Ces cours permettent à l’apprenti d’apprendre de manière théorique et de manière plus pratique la menuiserie, tout en continuant d’apprendre les matières générales.

En complément l’apprenti apprend son métier en entreprise.

Souvent, la répartition CFA – entreprise est d’un tiers du temps passé au CFA pour deux tiers en entreprise.

Dans les CFA, de nombreux apprentis cherchent un nouveau contrat (par exemple après un CAP menuiserie certains cherchent un Bac Pro menuiserie).
D’autres cherchent un nouveau maître d’apprentissage plus proche de chez eux.

Ces diverses raisons vous ouvrent des portes pour vous rapprocher de ces CFA pour ensuite embaucher un apprenti motivé.

Les écoles spécialisées

Une alternative différente aux CFA : les écoles de production.

Ces écoles permettent aux jeunes d’apprendre leur futur métier tout en pratiquant pour des clients au sein même de l’école.


Les étudiants ne sont dans ce cas-ci pas rémunérés.
La pédagogie est d’apprendre en produisant.

A la fin de leur formation, les élèves reçoivent (comme dans les CFA) un diplôme, comme le CAP, le BP, le Bac Pro menuiserie, etc.

Comme pour les CFA, vous pouvez les contacter et leur envoyer votre annonce.
Certains jeunes veulent ensuite passer un cran au dessus et devenir apprentis pour une entreprise.

Encore une nouvelle façon d’embaucher un apprenti pour votre entreprise du bâtiment.

Embaucher un apprenti après son BAC

Ce n’est pas nouveau, un bon nombre d’élèves arrivent jusqu’au Baccalauréat sans savoir quel métier ils veulent exercer.
Certains d’entre eux continuent dans des filières plus communes, et d’autres se tournent vers l’apprentissage.

Les métiers du bâtiment offrent plus de débouchés avec une quasi certitude de trouver un contrat d’apprentissage. C’est pour cette raison que le nombre d’apprentis ne cesse d’augmenter. La demande est en croissance constante.
Un nombre incalculable d’entreprises du bâtiment cherchent à embaucher des apprentis.
La sécurité de l’emploi attire de plus en plus de jeunes.

N’hésitez donc pas à vous tourner vers des jeunes qui finissent juste leur baccalauréat.

Combien coûte d’embaucher un apprenti ?

de 18 ans18 – 20 ans21 ans et +
1ère année40% du SMIC (622€)50% du SMIC (777€)55% du SMIC (855€)
2ème année50% du SMIC (777€)60% du SMIC (933€)65% du SMIC (1010€)
3ème année60% du SMIC (933€)70% du SMIC (1088€)80% du SMIC (1244€)

Le salaire d’un apprenti est basé sur le montant du SMIC (au 1er janvier 2021).

 Qu’attendre d’un apprenti ?

Tout dépendra de l’expérience de l’apprenti.
S’il a déjà travaillé 2 ans, vous pouvez attendre beaucoup plus qu’un apprenti qui débute seulement.
Encore une fois, cela variera en fonction du profil que vous recherchez.

Un apprenti n’a pas le rendement d’un ouvrier. Mais les plus motivés d’entre eux s’en rapprochent. A vous de transmettre vos valeurs à votre apprenti.

Plus vous lui apprendrez de choses, meilleur il deviendra, et sa rentabilité n’en sera que démultipliée.

Embaucher un apprenti est donc une superbe occasion de développer votre entreprise, transmettre votre savoir faire et à terme, préparer votre départ sereinement.