La démarche artisan engagé CAPEB, qu’est-ce que c’est ?

Développer mon activité, Guide artisan

Appartenir à la Confédération des Artisans et Petites Entreprises du Bâtiment, ou CAPEB, est un réel plus pour un artisan. Ce réseau présente divers avantages pour les professionnels de l’artisanat. Le nouveau service proposé ? La démarche « Artisans engagés / Entreprise Responsable », un véritable engagement dans le domaine du développement durable. Toutefois, si le volet environnement reste important, d’autres aspects sont aussi à prendre en compte. Petit zoom sur la CAPEB et ses services !

L’artisanat, une filière majeure en France

Vous êtes artisan dans le domaine du bâtiment, des services, de l’alimentation, de la fabrication ? Vous faites donc partie d’une filière très active en France avec environ 3 millions d’actifs dans cette branche.
Quelques chiffres supplémentaires :

  • Plus de 500 activités et 250 métiers différents ;
  • 1, 3 million d’entreprises artisanales ;
  • 300 milliards d’euros de chiffres d’affaires par an (en moyenne) ;
  • 2, 15 millions de salariés et plus de 800 000 non-salariés ;
  • 30% des exportations françaises.

Ce n’est donc plus un secret : l’artisanat pèse un sacré poids dans l’économie française. De plus, ces activités s’exportent dans le monde entier. Nautisme, métiers d’art (décoration, restauration de patrimoine), alimentaire biologique, cosmétique et bien-être… L’artisanat est bien la première entreprise de France ! Les pays d’Europe, les Etats-Unis, la Russie, la Chine, le Japon ou encore le Moyen-Orient apprécient notre savoir-faire. Et si on le protégeait davantage avec la CAPEB ?

CAPEB
Source : Pixabay

La CAPEB, c’est quoi ?

La CAPEB, véritable organisation professionnelle pour les artisans, débute son activité en 1946. Elle propose un ensemble d’actions pour les professionnels du domaine de l’artisanat, notamment les suivantes :

  • Mettre en valeur les métiers de chaque secteur artisanal auprès du grand public ;
  • Défendre et représenter les petites entreprises dans l’artisanat face aux pouvoirs publics (négociations salariales, revendications, etc.), au niveau national et européen ;
  • Assurer le développement économique des entreprises sur le marché public ;
  • Informer et conseiller les adhérents.

Par conséquent, la CAPEB apporte des services de qualité pour les artisans adhérents. L’avantage supplémentaire ? Présente dans chaque département et région, cette confédération s’appuie sur un réseau de proximité. Les artisans bénéficient alors d’un réseau bien ficelés, avec :

  • Plus de 3000 chefs d’entreprise élus aux Conseils d’Administration – départementaux et régionaux ;
  • Près d’une trentaine d’administrateurs nationaux ;
  • Environ 700 collaborateurs sur l’ensemble de la France.

Après ce petit résumé de la CAPEB, il est temps de découvrir les services proposés !

Les services de la CAPEB

Créer une entreprise artisanale demande du boulot. Si vous êtes déjà passé(e) par-là, vous avez déjà traversé un océan de paperasses et de démarches administratives. Sans parler des formations à suivre, de l’embauche des salariés, de la souscription des assurances…

Et si vous étiez accompagné(e) pour défendre et faire valoir vos droits et bénéficier de services pour développer l’entreprise ? La CAPEB vous assiste dans vos nombreux défis professionnels :

  • Création d’entreprise : guide pour franchir des étapes élémentaires (choix du statut, assurances…) ;
  • Gestion de la société : financement, optimisation de trésorerie, établissement de devis ;
  • Gestion de l’équipe : recrutement, formation des salariés, anticipation des départs/arrivées ;
  • Prise en compte du conjoint : protection sociale, formation et démarches pour les retraites du conjoint travaillant dans l’entreprise ;
  • Développement de la société : méthode d’acquisition clients, stratégie marketing et de communication, aides financières.

Mais ce n’est pas tout ! La CAPEB fait également profiter d’avantages pour un accompagnement efficace au quotidien. Ainsi, tout est conçu pour vous aider à faire prospérer votre entreprise artisanale. Un plus à ne pas négliger dans votre vie professionnelle !

Valoriser les métiers avec la CAPEB

Les métiers de l’artisanat ont parfois encore mauvaise réputation. Surtout auprès des jeunes ! Quand ces derniers s’imaginent déjà patron de multinationales, difficile de penser à l’artisanat. Métiers peu attractifs et encore dévalorisés ? Il est temps d’y remettre de l’ordre !

Le « Made in France » reste un gage de qualité pour les français. On apprécie les produits fabriqués et les services proposés dans le pays. Deux avantages majeurs : la qualité et le conseil. Des arguments peu évidents à mettre en avant quand il s’agit des grandes boîtes… Un service souvent plus rapide et moins cher oui, mais souvent au détriment – il faut l’avouer – de la qualité.

Artisan et fier de l’être ? Il est temps de valoriser votre métier et les valeurs de votre entreprise. Faire mieux pour :

  • Les clients, qu’ils soient nouveaux ou présents depuis des années ;
  • Vos équipes, compétentes et fidèles au poste ;
  • Votre territoire, un environnement qui vous ressemble ;
  • La planète – l’environnement en général.

En tant qu’artisan, il est indispensable d’expliquer ses valeurs. Mais pas seulement : les diffuser convenablement, c’est permettre à diverses personnes d’y adhérer. Ces dernières deviennent vos clients qui parlent ensuite de votre travail à leur entourage (en bien, c’est mieux !). Comprendre les évolutions du marché permet aussi de s’adapter à d’éventuels changements – et les anticiper. La CAPEB tient également à faire progresser les artisans vers de meilleures pratiques dans l’exercice de leur métier.

CAPEB
Source : Pixabay

La protection de l’environnement, une démarche à engager

Ah ! Le développement durable. Cette expression, utilisée dans tous les sens, a pourtant son importance. En particulier dans le développement d’une entreprise. Tout d’abord, une petite définition ! On appelle développement durable la faculté des générations actuelles à répondre à ses besoins, sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs.

Désormais, impossible de faire l’impasse sur l’écologie, quand on connaît les problèmes de dérèglement climatique actuels. Cette action citoyenne se mêle également à la mise en valeur de votre entreprise. Car oui, vous faites des efforts.. et vos (futurs) clients doivent le savoir !

Certes, de nouvelles filières émergent dans l’univers de l’artisanat. Elles s’intègrent parfaitement dans les problématiques actuelles – traitement des déchets, recyclage et écoconstruction notamment. Toutefois, dans les autres domaines, la lutte contre le dérèglement climatique doit être intégré au modèle économique.

Cependant, comment parvenir à valoriser son métier et engager de nouvelles démarches en faveur de l’environnement ? C’est l’un des objectifs de la démarche artisan engagé CAPEB. On vous en dit plus dans la suite de l’article !

Artisans engagés : la CAPEB en faveur de l’environnement

A première vue, vous faites déjà des actions pour améliorer votre impact écologique sur la planète. Toutefois, vous souhaitez vous impliquer davantage ? La démarche artisans engagés, mise en avant par la CAPEB, devient un véritable outil au quotidien.

Le but : développer et valoriser les bonnes pratiques de gestion des déchets.

En réalité, il s’agit de prendre en compte plusieurs points d’engagement. Ces derniers permettent d’avoir un impact positif sur le développement durable. Les 8 actions clés :

  • Réduire les déchets (quantité et dangerosité) avant et durant les travaux ;
  • Assurer une formation aux équipes concernant la gestion des déchets émanant des chantiers ;
  • Effectuer un tri des déchets (pendant ou après les travaux) et créer un point de recyclage pour ces derniers ;
  • Se diriger vers les déchetteries professionnelles pour jeter ses déchets ;
  • Assurer la traçabilité des déchets en conservant des justificatifs ou certificats (d’enlèvement, de dépôt dans des installations spécifiques, de recyclage…) ;
  • Diffuser l’information de l’engagement concernant la gestion des déchets auprès des clients (sur les documents de facturation par exemple) ;
  • Stopper notamment les dépôts sauvages, le brûlage et le rejet de polluants dans l’environnement ;
  • Souscrire à une assurance professionnelle couvrant ces activités.

Vous souhaitez vous investir dans la gestion des déchets ? Alors, cette première étape est un sacré investissement dans la protection de l’environnement. Devenir un chef d’entreprise responsable, c’est possible – et la CAPEB vous aide.

Démarche artisans engagés, les avantages pour votre entreprise du bâtiment

S’engager dans une démarche environnementale est un grand pas pour la planète. Ainsi, si vous signez la charte, vous vous investissez réellement dans la préservation de la planète ! Et c’est loin d’être une simple formalité. En effet, la démarche artisans engagés et ses engagements révèlent de nombreux éléments :

  • Votre prise de conscience concernant la protection des ressources naturelles ;
  • La prise en compte des enjeux concernant la gestion des déchets (économie circulaire) ;
  • L’acquisition d’une culture d’entreprise axée sur le développement durable ;
  • Le respect de la réglementation concernant le tri des déchets* ;
  • Une volonté collective, avec l’ensemble des salariés, de tri et de dépôt dans des installations dédiées.

*La loi n°2020-105 du 10 février 2020 a surtout un objectif, transformer l’économie classique (produire, consommer, jeter) en une économie circulaire. Elle propose 5 axes principaux :

  • Bannir peu à peu l’usage du plastique jetable ;
  • Proposer une meilleure information aux consommateurs (tri des déchets, éventuels perturbateurs endocriniens dans les produits, coût carbone des consommations numériques, garantie légale de conformité) ;
  • Lutter contre le gaspillage et créer des fonds pour le réemploi ;
  • Combattre l’obsolescence programmée ;
  • Produire mieux en optimisant notamment la gestion des déchets du bâtiment.

Vos salariés sont impliqués dans la gestion des déchets. Tous ensemble, vous apportez votre pierre à l’édifice ! En outre, vos clients et collaborateurs découvrent votre engagement. Quel plaisir de travailler avec des professionnels soucieux de la santé de la planète !

A savoir, la signature de la charte artisans engagés est un premier pas vers la RSE. On vous explique ce que c’est dans la suite de l’article.

Capeb
Source : Pixabay

La démarche artisans engagés / entreprise responsable de la CAPEB, c’est quoi ?

Si l’écologie reste un point fort de la stratégie d’entrepreneuriat responsable, d’autres points sont à soulever. Ainsi, la CAPEB a lancé la démarche RSE, autrement dit la Responsabilité Sociale des Entreprises.

Une définition ?

Il s’agit d’une prise en compte volontaire des artisans concernant les enjeux environnementaux, sociaux et éthiques dans l’exercice de leur activité. En clair, chaque artisan s’engage à respecter plusieurs actions.

Que vous soyez électricien, menuisier, peintre ou maçon, vous avez certainement des objectifs. Et pour les mettre en œuvre, la CAPEB a tout prévu avec la démarche artisans engagés / entreprise responsable. Une démarche sur-mesure pour sensibiliser les artisans du bâtiment au choix d’une stratégie d’entrepreneuriat responsable ! Elle se fonde sur quatre éléments :

  • Qualité des travaux de l’artisan (offres et produits) ;
  • Employeur responsable (sécurité, bien-être et développement des compétences des salariés de l’entreprise) ;
  • Respect de l’environnement (mise en œuvre de chantiers responsables) ;
  • Ancrage sur le territoire (implication de l’artisan sur ce dernier).

Il s’agit bien de vos objectifs ? Il peut alors être intéressant d’adopter cette démarche, que vous travaillez seul ou en équipe dans le bâtiment.

Comment adhérer à la démarche RSE ?

Vous avez envie de travailler mieux. Et toujours bien. Des produits de qualité, le tri assuré des déchets, un sentiment de sécurité au sein de l’entreprise ? C’est une bonne idée, tout le monde sera content – les clients également.
L’adhésion à la démarche RSE de la CAPEB se fait très simplement. Quelques idées d’actions à faire :

1/ Echanger avec un référent dédié de la CAPEB départementale.
2/ Assister à une réunion d’information.
3/ Visiter le site web de la démarche.

Sur le site Internet de la CAPEB, vous pouvez évaluer vos pratiques actuelles dans votre entreprise. Les offres et les produits que vous proposez dans un premier temps. Puis, le respect de l’environnement. Sans oublier la sécurité, la formation et le bien-être de vos salariés. Enfin, votre implication sur votre territoire. Une fois ces actions réalisées, vous obtenez vos résultats pour définir un plan d’actions et de progrès. Par la suite, vous pouvez vous sentir davantage en accord avec vos valeurs, au quotidien !

Vous pouvez ainsi faire évoluer votre entreprise, quel que soit le domaine d’activité. Des exemples :

  • Améliorer la qualité de services ;
  • Développer de nouvelles gammes de matériaux écologiques ;
  • Mieux communiquer sur vos engagements ;
  • Motiver durablement votre équipe ;
  • Découvrir de nouvelles filières de valorisation des déchets.

Alors, prêt(e) à mettre en avant les qualités de votre société ?
Mais aussi à…
Rassurer vos clients ?
Fidéliser ces derniers, en acquérir de nouveaux ?
Participer à la préservation de l’environnement ?

La démarche artisans engagés de la CAPEB est donc une valeur sûre pour votre entreprise. Une fois que vous y avez adhéré, votre engagement débute (mais n’aura, on l’espère, pas de fin !) pour votre vie professionnelle mais aussi personnelle.