Label et titre menuisier et ébéniste : pourquoi sont-ils importants ?

Guide artisan

Valorisez votre savoir-faire d’artisan et découvrez les labels et les titres accessibles aux menuisiers, ébénistes et créateurs de mobilier pour trouver ceux qui vous correspondent.

Tout d’abord, les labels et titres sont des avantages considérables pour les entreprises, c’est une garantie de confiance et de savoir-faire.  D’autre part, ces labels et titres vous permettent de vous différencier sur le marché, mais aussi auprès de vos concurrents. C’est avant tout une valorisation considérable de votre expertise et de vos produits. Les labels les plus connus sont gage de professionnalisme, mais aussi de sérieux et de qualité de travaux réalisés.  Ne doutez plus de leur efficacité, exprimez haut et fort vos labels et vos titres.

Ébéniste et menuisier, savez-vous reconnaitre les labels qui correspondent à votre artisanat ?

Label artisan : lequel choisir ?

Sur votre profil LILM, il est possible d’ajouter tous vos labels et titres artisans. Ainsi, ils apparaîtront dans votre description de profil. Ces distinctions permettent aux clients de mieux vous identifier et de vous faire confiance plus facilement. De plus, ils vous différencient de la concurrence. Comme l’atelier d’ébénisterie du bois de Garenne ci-dessus, mettez vos labels et titres en avant sur votre profil.

Le statut d’artisan

Pour prétendre à tous les labels, vous devez être « artisan », en France c’est une qualification définie par la loi (Arrêté du 12 décembre 2003 fixant la liste des métiers de l’artisanat d’art.) créée par la Chambre des métiers de l’artisanat. 

Par ailleurs, la condition pour être considéré comme un artisan est de posséder un CAP ainsi qu’un BEP ou un titre homologué dans le métier exercé ou être immatriculé au répertoire des métiers depuis plus de 6 ans.

Les labels :

Les labels sont des signes de distinctions qui permettent d’avoir une reconnaissance aussi bien nationale qu’internationale. En France l’appellation « label » fait obligatoirement l’objet d’une reconnaissance officielle, c’est-à-dire d’une publication au Journal Officiel  Ils sont basés sur un cahier des charges spécifique et font intervenir un organisme certificateur indépendant, qu’il soit privé ou public. Toutefois, il est important de se renseigner et de faire très attention au sérieux et à la fiabilité de l’organisme encadrante. 

Le label Artisan Ébéniste de France : AEF

label artisan : AEF

Ce label géré par l’organisme du Comité d’Agrément National, permet aux professionnels de l’ameublement et de la décoration de s’engager pleinement au sein de leurs métiers.  

Label artisan ébéniste de France garantie :

L’origine de la fabrication : le projet est réalisé par un artisan labélisé selon les règles AEF. Mais aussi, une qualité, une pérennité, une créativité : la réalisation est personnalisée aux envies des clients et répond à des règles de finition esthétique et de qualité. C’est également une écoute et une proximité : une relation basée sur le conseil et la disponibilité entre professionnel et acheteur. Avec une production qui respecte l’environnement : garants de l’approvisionnement des bois et matériaux au niveau local. En conclusion c’est la preuve de son engagement : si le client le souhaite, le meuble peut être estampillé, numéroté et inscrit au Grand livre du Patrimoine grâce à ce label.

Les conditions requises

  • Vous devez traduire esthétiquement la demande du Client en personnalisant au mieux le meuble commandé.
  • Respecter les signes essentiels des styles français de meubles, les règles esthétiques du design contemporain.
  • Construire suivant les règles de l’art et de la technique.
  • Les autres conditions.

Le label Qualité d’Artisan

Label qualité d’artisan

Spécifique au secteur de l’artisanat, ce label prouve votre qualification de chef d’entreprise artisanale et/ou de votre durée d’exercice dans votre activité. Il est associé à un logo national, reconnu et protégé, qui vous permet de faire reconnaitre votre qualification et d’en faire la promotion. C’est une appellation valorisante pour son titulaire et pour son commerce.

Mais c’est surtout un label artisan qui vous offre la chance d’obtenir une qualification reconnue et protégée au plan national (toute utilisation abusive expose à des sanctions). C’est aussi, un gage de qualité des produits et services de votre entreprise. Il vous permet d’être identifié au Répertoire des Métiers.

C’est ainsi un label délivré par la chambre de Métiers et de l’Artisanat.

Conditions requises

  • Un CAP
  • Un BEP
  • Un diplôme homologué de niveau équivalent
  • Trois années d’exercice dans le métier que vous exercez (hors apprentissage).

Le label Qualité d’Artisan d’Art

Au même titre que la Qualité d’Artisan, la Qualité d’Artisan d’Art est une appellation déposée et protégée. Elle reconnait elle aussi une qualification professionnelle, mais envers un métier d’art. En bref, la Qualité d’Artisan d’Art est délivrée par la Chambre de Métiers et de l’Artisanat.

Label qualité d’artisan d’art

Conditions requises

  • Avoir un CAP de métier d’art.
  • Ou posséder un BEP de métier d’art.
  • Vous pouvez aussi avoir un diplôme homologué de niveau équivalent pour un métier d’art.
  • Sinon, trois années d’exercice dans le métier d’art que vous exercez suffisent (hors apprentissage).

Le label Entreprise du Patrimoine Vivant (EPV)

Délivré sous l’autorité du ministère de l’Économie et des Finances, c’est la marque de reconnaissance de l’État, mise en place pour distinguer des entreprises françaises aux savoir-faire artisanaux et industriels d’excellence.

Attribué pour une période de cinq ans, ce label rassemble des fabricants attachés à la haute performance de leur métier et de leurs produits. Créé par la loi en faveur des PME du 2 août 2005 (article 23), le label Entreprise du Patrimoine Vivant. C’est également un véritable soutien aux savoir-faire d’excellence et également appui opérationnel au développement des entreprises artisanales.

Par ailleurs, il facilite la médiatisation des entreprises labellisées à l’échelle nationale et internationale. De plus, ce label permet de créer et saisir des opportunités internationales d’affaires.  En conséquence ce titre vous incite à innover et à assurer développement de l’emploi en favorisant la transmission de votre savoir-faire.

Conditions requises

Il peut être attribué à toute entreprise qui détient un patrimoine économique. Composé en particulier d’un savoir-faire rare, renommé ou ancestral, reposant sur la maîtrise de techniques traditionnelles ou de haute technicité et circonscrit à un territoire.

Label Maître d’Art

Le label artisan, Maître d’art est décerné à vie par le ministre de la Culture à des professionnels des métiers d’arts qui possèdent un savoir-faire rare et souhaitent transmettre leurs connaissances.

Mais c’est surtout un label artisan qui compte 141 Maîtres d’art depuis la création, avec une reconnaissance et une mission de transmission. Effectivement, ce titre à charge de devoir est orchestré par La Chambre de Métiers et de l’Artisanat. Le Maître d’art perçoit une allocation annuelle de 16 000 euros.

Conditions requises

  • Le candidat Maître d’art doit être un professionnel des métiers d’art en exercice pouvant justifier d’une expérience professionnelle significative et possédant un savoir-faire remarquable et rare pour lequel il n’existe que peu ou plus de formations.
  • Il faut que le candidat Maître d’art s’engage à transmettre à son Élève, au sein de son atelier, la maîtrise des gestes et techniques les plus complexes de son métier.
  • La suite des modalités de sélection

Label Eco Artisan (RGE)

Exclusivement destiné aux entreprises artisanales, ce label certifie que l’artisan s’engage à améliorer le confort et la performance énergétique des logements. L’artisan s’engage à proposer une évaluation thermique du logement, à conseiller des solutions performantes qui répondent aux attentes de ses clients et enfin il s’engage sur la qualité de service et la bonne réalisation de ses travaux.

Cependant, ce titre est une marque propriété de l’organismes de la CAPEB (Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment). Coût du dépôt de candidature à 300 € et à cela il faut compter 125€ pour la certification.

Conditions Requises :

  • Vous devez avoir suivi des formations à la performance énergétique
  • Mais aussi, il vous faut réussir le QCM FEE Bat Renove sur le site Eco artisan.

Le label PEFC

Le label PEFC est l’un des plus connus ! Depuis 20 ans, il garanti des pratiques durables, c’est-à-dire qu’il prend en compte les dimensions environnementales, sociétales et économiques. En effet, les produits issus de forêts gérées durablement sont certifiés par ce label. 3000 entreprises françaises sont certifiées PEFC.

C’est ainsi, un label délivrée par un organisme certificateur indépendant agréé, qui possède une forte puissance publique, Le Comité français d’accréditation (COFRAC). Forfait fixe de 100 € accompagné de 20 € de frais de dossier pour 5 ans.

label artisan PEFC

Conditions requises :

  • Il faut que le propriétaire forestier et l’exploitant forestier ont mis en œuvre les pratiques de gestion forestière durable PEFC
  • Il est nécessaire que toutes les entreprises qui ont ensuite transformé et commercialisé ce bois ont appliqué les règles de traçabilité PEFC.

Le label FSC

Le label FSC, comme le label PEFC, est l’un des plus connus. Ce label vise à promouvoir la gestion durable des forêts. Les produits ayant ce label sont contrôlés et suivis depuis leur origine jusqu’à leur distribution. Il atteste que les produits proviennent de ressources contrôlées et prélevées de manière responsable. 

Saviez-vous qu’il existe 3 types de label FSC différents ? En effet, le premier label est le label FSC 100% : le produit labellisé est fabriqué à partir de 100 % de fibres provenant de forêts certifiées FSC.

Ensuite, il existe le label FSC recyclé : Le produit labellisé est fabriqué à partir de 100 % de fibres recyclées.

Pour finir, le label mixte signifie que le produit labellisé est fabriqué à partir d’un mélange de fibres de différentes origines dont au moins 70% sont issues de forêts certifiées FSC et/ou de fibres recyclées. 

Le label Forest Stewardship Council (FSC) est une organisation internationale à but non lucratif.

Conditions requises :

  • Remplir le document d’adhésion disponible sur le site FSC.
  • Remplir une déclaration de soutien à FSC disponible sur leur site Internet.
  • Fournir un rapport annuel ainsi que les comptes publics de l’entreprise.

Le label Eco-défis

Délivré par la Chambre des Métiers et de l’Artisanat depuis 2008, ce label atteste que des actions concrètes pour la réduction de déchets, la mise en conformité et l’acquisition de comportements plus respectueux de l’environnement. Non seulement par les professionnels, mais aussi par les consommateurs, ont été mises en place.

Ce label est une démarche volontaire et gratuite pour les entreprises. Les défis à réaliser sont autour de 5 thématiques : déchets, énergie, transports, écoproduits, eau. C’est pourquoi le coût de la prestation est égale à 0.

Conditions requises :

  • Afin d’obtenir le label « éco-défis des commerçants et artisans », l’entreprise doit s’engager et relever au moins trois défis.
  • Il faut contacter la Chambre des Métiers et de l’Artisanat.

Les titres : gage de qualification

Les titres sont des assurances de qualité et de valeur pour les consommateursC’est pourquoi, ils attestent à la fois la formation et l’expérience professionnelle qui caractérise le savoir-faire de l’artisan. Les titres représentent de véritables atouts commerciaux. Ainsi ils garantissent le savoir-faire et la qualité des produits et des services proposés. 

Le titre de Meilleur ouvrier de France (MOF)

C’est tout d’abord, un titre prestigieux, qui amène aussi à l’attribution d’un diplôme d’état, obtenu à la suite d’un exigeant concours. « Un des meilleurs ouvriers de France » organisé par le ministère de l’Éducation nationale tous les 3 à 4 ans.

Le concours est géré par le COET-MOF (Comité d’organisation des expositions du travail), avec des frais d’inscription de 200 €.

  • Il vous faut un savoir-faire, des connaissances techniques modernes et traditionnelles.
  • Vous devez mettre en avant votre créativité et votre dextérité est évaluées
  • Enfin, pour en savoir plus.

Conditions requises :

Il apporte ainsi beaucoup de visibilité auprès du public. Ce titre garantit au consommateur que le produit qu’il achète est issu de sources responsables. De plus, il atteste que le consommateur participe à la gestion durable des forêts à travers son achat. 

Le titre de Maître Artisan

Le titre de Maître Artisan représente la plus haute distinction qu’il est possible d’attribuer à un artisan. Il est attribué directement par le Président de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat aux chefs d’entreprises. C’est également un titre d’honneur pour tout artisan qui le reçoit.

Label de maître artisan

Conditions requises

  • Être titulaire d’un diplôme de niveau Brevet de Maîtrise (ou au moins équivalent) dans le métier exercé ou un métier connexe, après 2 ans de pratique professionnelle et justifiant de connaissances en gestion et en psychopédagogie équivalentes aux modules du Brevet de Maîtrise.
  • Être immatriculé au Répertoire des Métiers depuis au moins 10 ans, justifiant, à défaut de diplôme, d’un savoir-faire reconnu au titre de la promotion de l’artisanat ou de sa participation aux actions de formation.

Enfin, si vous remplissez l’une des deux conditions mentionnées ci-dessus, contactez votre chambre de métiers.

Le titre de Maître Artisan d’Art

Pour obtenir le titre de Maître Artisan d’Art, il faut faire une demande au Président de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat. Cette demande va être traitée par la Commission régionale des qualifications.

Label de maître artisan d’art

Conditions requises

  • Dans un premier temps, il faut être titulaire d’un diplôme de niveau Brevet de Maîtrise (ou au moins équivalent) dans le métier d’art exercé ou un métier connexe, après 2 ans de pratique professionnelle et justifiant de connaissances en gestion et en psychopédagogie équivalentes aux modules du Brevet de Maîtrise.
  • Ensuite, il est nécessaire d’être immatriculé au Répertoire des Métiers depuis au moins 10 ans dans un métier d’art, justifiant, à défaut de diplôme, d’un savoir-faire reconnu au titre de la promotion de l’artisanat ou de sa participation aux actions de formation.

Si vous remplissez l’une des deux conditions mentionnées ci-dessus, contactez votre chambre de métiers.

Compagnons du devoir

Bien que celui-ci ne soit pas un label, la formation des compagnons du devoir est très reconnue dans le monde artisanal. En effet, elle est une garantie de qualité et rassure le client. Les compagnons du devoir proposent toute une gamme de formation sur mesure qui garantissent la montée en compétences des salariés.

Vous recevez une formation par des professionnels attentifs. Chaque année, les compagnons du devoir forment 6 500 salariés. 27 500 entreprises sont partenaires.

Le Conseil du compagnonnage est l’organisme qui encadre cette formation.

Les formations proposées :

  • Bâtiment et aménagement
  • Technologies de l’industrie
  • Matériaux souples
  • Métiers du goût
  • Nos formations additionnelles

Ecole Boulle

Tout comme les compagnons du devoir, l’école Boulle offre des formations pour les métiers de l’artisanat. Avec ou sans baccalauréat, il est possible de suivre l’une des formations proposées par l’école Boulle. Ebénisterie, tapisserie ou encore art du bijou, les catégories sont variées. Ces formations sont reconnues et garantissent une certaine qualité auprès des clients. Vous pouvez retrouver l’École Boulle sur l’ONISEP.

Les formations proposées :

  • Métiers d’art (CAP ébénisterie, art du bijou)
  • Design (BTS, Master)
  • Agencement (Agencement de l’environnement architectural)

Le label Artisan de Confiance

Le Label Qualité CAC Artisan de Confiance permet de simplifier la démarche client et récompenser les artisans dont le talent et le sérieux méritent les honneurs.

Label artisan : CAC

Ce label vous offre aussi la possibilité d’avoir une réduction conséquente auprès du partenaire MMA Assur’and Finances pour votre assurance. Mais aussi une reconnaissance nationale de la qualité du travail effectué et des compétences que vous avez. C’est également une distinction reconnue par rapport à vos confrères. Le label CAC vous aide à avoir plus de devis pour vos projets et par la même occasion augmente votre chiffre d’affaires. Ce titre est le premier pas vers une relation de confiance entre vous et votre client.

Conditions requises

  • 5 de vos clients doivent répondre au questionnaire de satisfaction fourni par le Label.
  • Joignez la facture du chantier pour prouver la véracité des témoignages recueillis.
  • Fournissez un extrait Kbis récent, une attestation d’assurance décennale à jour et un document de compte à jour de vos cotisations sociales.

À retenir

Attention, certains labels sont créés par des entreprises indépendantes et ne sont pas associés à des organismes publics ou à des syndicats comme c’est le cas pour les labels délivrés par la Chambre de Métiers et de l’Artisanat. Ainsi, les labels payants ne vous apporteront pas grand chose si ce n’est un titre. Nous vous conseillons donc de bien vous renseigner pour voir quels sont les organismes qui sont derrière un label qualité.

Alors, si vous êtes passionné par votre métier, pourquoi pas le valoriser grâce à des titres simples. Un label renforce votre notoriété, en même temps qu’il promeut votre expertise dans votre domaine. Ne négligez pas ces précieux atouts pour la visibilité de votre entreprise et de vos produits ! Sur votre profil LILM, vous pouvez sélectionner tous vos labels pour mettre votre profil en avant et rassurer vos clients. Ils vous offriront plus de visibilité et vous permettront de vous démarquer.