Aménagement atelier : 25 astuces pour organiser son atelier bois

Guide artisan, Matériaux et outils

Travailler le bois, le métal, l’aluminium pour concevoir du mobilier ou des objets, le tout dans un local spécial. Un quotidien classique dans le domaine de l’artisanat ! Toutefois, l’artisan a besoin d’un espace adapté et équipé pour exécuter correctement ses tâches. L’objectif premier : se faciliter la vie – et gagner du temps dans chaque mission. Un bon aménagement d’atelier devient alors essentiel pour les professionnels de la menuiserie notamment. Voici nos astuces pour bien aménager son atelier et travailler en toute sérénité !

1/ Choisir le bon établi : la base de l’aménagement d’atelier

Tout d’abord, le mobilier de qualité reste indispensable. Réaliser des travaux sur un meuble branlant et mal équipé, mauvaise idée ! Vous devez impérativement disposer d’un espace de travail solide et sécurisé. D’où l’intérêt de bien choisir ou construire son établi… Tiroirs de rangement et étagères robustes sont de rigueur pour poser des accessoires lourds et fragiles.

Si vous souhaitez acquérir un établi, veillez à opter pour un équipement à usage professionnel. Ce dernier aura été testé pour permettre tout type de travaux. Le bois massif s’avère idéal pour supporter le poids des outils et des machines. Concernant les dimensions, tout dépend de votre activité. Prévoyez forcément un large plateau si vous manipulez des éléments de grande envergure – mais tenez compte de la taille de la pièce. En effet, vous devez pouvoir évoluer sans contrainte dans la salle, c’est-à-dire vous déplacer aisément. Ainsi, selon la place disponible, il peut être judicieux d’installer un établi pliable ou stationnaire

2/ Organisation de l’atelier : bien ranger son établi

Elément indispensable de tout artisan, l’établi doit disposer de nombreux rangements. Un point essentiel pour l’organisation et un aménagement d’atelier réussi ! Dans ce cadre, on peut lister les différents éléments à avoir sur un établi :

  • Un plateau large et bien dégagé pour une grande liberté de mouvement ;
  • Des plateaux de rangement sous l’établi, sur lequel disposer les outils les plus lourds / volumineux ;
  • Une étagère avec des rangements pour la quincaillerie et les outils légers ;
  • Les caissons afin de ranger des dossiers, documents utiles ou produits sensibles.

Une première organisation pour votre atelier bois. Mais ce n’est que le début !

3/ Les palettes au mur

Les murs deviennent de formidables espaces de rangement. En fixant des palettes au mur, il est possible de créer des étagères fonctionnelles, peu coûteuses et bien pratiques. Ciseaux, tournevis, vilebrequins, pinces… Le double avantage ? Tout est facilement visible et à portée de main, sur une ou plusieurs parois de l’atelier.

Organisation atelier
Source : Pinterest

4/ Un panneau perforé pour l’aménagement d’un atelier bois

Besoin d’avoir des petites pièces à proximité de l’établi ? Créez un véritable meuble de rangement avec des panneaux perforés ! Pratique, il suffit d’assembler ces derniers et d’ajouter des crochets (ceux des rideaux de douche feront parfaitement l’affaire). Vous pouvez ensuite accrocher rouleaux de ruban adhésif, étiqueteuses, colles, clefs, petits rangements (clous, vis…). Il est aussi possible de placer les panneaux sur la paroi en face de vous – si l’établi est mural.

5/ Ranger les outils par famille

Trouver ses outils en un clin d’œil, c’est le résultat d’une bonne organisation d’un atelier d’artisan. Pour gagner du temps et travailler avec davantage d’ergonomie, mieux vaut ranger ses outils par famille. On pense notamment à accrocher les outils par ordre de taille (les plus longs en hauteur). Sans oublier la quincaillerie, à ranger par type de pièce dans des contenants transparents.

6/ Les tubes, le bon tuyau pour ranger les équipements

Aménager son atelier, c’est aussi savoir ranger différents équipements de manière astucieuse. Les murs sont de nouveau un excellent allié pour mettre de l’ordre dans son local. Deux astuces sont à retenir :

  • Fixer des rouleaux en PVC sur les parois pour enrouler les rallonges autour ;
  • Concevoir des dérouleurs pour scotch, papier bulle ou kraft, avec des tringles à rideaux ;
  • Créer des pots à crayon afin d’en avoir toujours à portée de main (idem pour les cutters, pinceaux…).

7/ Organisation d’un atelier : opter pour une barre aimantée

Un aménagement d’atelier bois requiert une certaine ingéniosité. Dans ce cadre, tout peut devenir pratique ! Comme la barre aimantée, un système à fixer au-dessus du plan de travail. Les avantages ? Visualiser rapidement les outils et les manipuler sans difficulté. En effet, nul besoin d’ouvrir une boîte / un tiroir, de déplacer des machines ou de décrocher / accrocher des équipements. Il suffit juste de décoller en une fraction de seconde les outils avant de les plaquer au mur, une fois le travail terminé.

8/ Des ustensiles de cuisine, la bonne recette pour l’organisation de l’atelier

Et si votre matériel de cuisine vous aidait à aménager votre atelier bois ? Car certains éléments facilitent sans aucun doute la vie dans votre local ! On pense par exemple à deux types d’accessoires :

  • Les moules à muffin, un système de rangement ingénieux pour la quincaillerie ;
  • Des moules à tarte (à couper en deux) fixés aux murs, une super astuce pour y glisser disques abrasifs et scies circulaires.

Alors, nul besoin de vous ruiner en matériel de rangement spécifique. La débrouillardise est de rigueur – et votre atelier vous ressemblera davantage !

9/ Un support à tournevis, l’astuce rangement des outils

Outre la barre aimantée, il peut être intéressant de stocker ses tournevis de manière originale et pratique. L’idée : percer des trous distants de 5 à 10 centimètres sur un tasseau de bois. Il suffit ensuite de glisser les lames des tournevis dedans. Un rangement efficace, à clouer sur la palette au mur !

organisation atelier
Source : Unsplash

10/ Un sol résistant pour supporter les travaux

Pour réaliser des travaux, mieux vaut éviter les revêtements de sol fragiles. Le carrelage et le bois, par exemple, ne sont clairement pas conseillés. Une dalle de béton nue reste également contre-indiquée car peu simple à entretenir. Alors, optez pour un sol en PVC, un matériau qui résiste aux chocs et facile à nettoyer.

11/ Les murs, point essentiel pour l’ambiance de votre local

L’aménagement d’un atelier passe par l’aspect décoratif. Les murs et le plafond ont leur importance ! C’est pourquoi les couleurs ternes et sombres sont déconseillées. Mieux vaut se tourner vers la peinture blanche, un grand classique aux nombreux atouts :

  • La touche de luminosité dans le local ;
  • Une sensation d’espace ;
  • L’aspect propre, qui donne envie de garder le local en bon état ;
  • La possibilité d’ajouter de la décoration.

Par conséquent, on évite les coloris foncés – même si vous aimez profondément le gris bitume.

12/ Une bonne ergonomie pour l’organisation de l’atelier

Un atelier d’artisan se découpe généralement en 4 zones bien distinctes. On trouve ainsi :

  • La zone de travail où se trouve l’établi, avec les outils et les machines ;
  • Une zone de rangement (mobilier, crédence, étagères) ;
  • L’espace utilitaire, dans lequel se trouvent divers éléments (poubelle, conteneur de tri, évier, équipements pratiques…) ;
  • Un lieu de stockage des fournitures, pour assurer l’ensemble des travaux.

Une disposition adéquate pour travailler efficacement !

13/ L’éclairage pour illuminer vos créations artisanales

Une bonne luminosité, c’est l’assurance de travailler sereinement ! Alors, on privilégie un éclairage réparti de manière uniforme dans la pièce. Des luminaires avec des tubes fluorescents font parfaitement l’affaire. Ajoutez aussi des sources focalisées, en particulier sur l’établi. L’objectif : ne pas créer d’ombre ni éblouir.

aménagement atelier
Source : Pinterest

14/ Miser sur une excellente isolation

Si votre atelier se trouve dans une maison ou à proximité d’une habitation, il est indispensable de renforcer l’isolation phonique. Les machines de menuisier, très peu pour votre entourage ! Pour un bon aménagement d’atelier et une meilleure isolation, quelques astuces :

Placer les machines sur des plots antivibratiles (ou des coussinets de caoutchouc dur) ;
Changer les joints le long des portes et des fenêtres s’ils sont peu performants.

Encore trop de nuisances sonores ? Faites appel à un pro pour améliorer l’isolation !

15/ Utiliser des roulettes

Pouvoir moduler l’aménagement de l’atelier augmente votre efficacité au travail. Vous pourrez ainsi décaler les meubles autour de l’établi pour gagner de la place (si grande longueur à raboter par exemple). Exception : l’établi, qui doit être solidement arrimé au sol.

16/ Le choix de la hauteur dans l’organisation de l’atelier

Il est important d’optimiser l’espace dans un atelier. L’idéal : entreposer tous les objets peu souvent utilisés en hauteur. De ce fait, ils n’embarrassent pas l’espace de circulation ni le plan de travail. Il suffit d’ajouter quelques étagères le long des murs, assez élevées pour ne pas gêner les autres installations.

17/ Conserver les chutes de bois dans un lieu spécial

Un menuisier a toujours besoin de chutes de bois, quelle que soit l’essence. Caler une planche, ajuster une réalisation… Il est judicieux d’avoir ces pièces à proximité de soi. Sans devoir les chercher partout ! Alors, le rack à bois mobile s’avère adapté pour stocker les chutes – parce qu’il serait dommage de gaspiller le bois. Ce type de rangement permet, par conséquent, d’exploiter ces éléments à n’importe quel moment.

18/ Préférer les rangements fermés

Et si l’organisation de l’atelier bois passait par des équipements de stockage appropriés ? Mieux vaut privilégier les rangements fermés pour les raisons suivantes.

1/ D’abord, ils apportent une sécurité supplémentaire pour les outils (moins de risque de chute).
2/ Ensuite, ils empêchent la poussière de rentrer – cette dernière peut abîmer les outils et machines, à terme.
3/ Enfin, ils vous évitent de recevoir de la poussière sur le visage en attrapant les équipements de travail.

Placards, tiroirs et boîtes deviennent vos amis pour l’aménagement de l’atelier !

19/ Mettre de côté les équipements rarement utilisés

Certains outils et/ou machines servent une fois par mois, deux fois par an ? Nul besoin de les conserver dans le local. Même si vous préférez les avoir près de vous « au cas où », ils encombrent. Dans ces conditions, mieux vaut les disposer dans un grenier ou une cave. Jamais loin et facilement accessibles !

20/ Assurer sa sécurité lors de l’aménagement d’atelier

Renforcer les pieds de l’établi, laisser suffisamment de place pour les outils, utiliser des accroches très solides, enrouler les fils des appareils électriques… Autant de mesures qui améliorent la sécurité au travail. A ne pas négliger si vous souhaitez aménager un atelier !

21/ Des supports à glisser sous le plan de travail

Scies, limes, burins… Des outils qui prennent de la place sur votre établi ? Besoin de s’en servir fréquemment ? Si les panneaux muraux permettent de supporter ces outils, un autre système fonctionne aussi. Notamment les supports perforés, à glisser dans des encoches réalisées dans le bois sous l’établi. Une méthode efficace pour manipuler plus rapidement ses outils.

22/ Le choix d’une servante sur roulettes

Pour organiser son atelier, vous pouvez également opter pour la servante sur roulettes. Ce mobilier facile à déplacer présente de nombreux avantages :

  • Rangement optimal avec classement des outils ;
  • Protection des outils contre la poussière et l’humidité ;
  • Déplacement aisé des équipements d’un endroit à un autre.

Une bonne façon d’optimiser son espace de travail – surtout s’il s’agit d’une faible surface. Un conseil : privilégiez un modèle qui résiste aux chocs et à l’usure.

23/ Organisation d’atelier : ajouter des aérations

Travailler le bois dans un atelier occasionne de la poussière. Pour votre santé, il est primordial d’aérer fréquemment la pièce pour éviter d’inhaler des particules. L’organisation de l’atelier passe donc également par la création d’ouvertures dans le local. En outre, l’ajout de fenêtres permet d’apporter davantage de lumière naturelle.

24/ Travailler avec les bons accessoires

L’organisation d’un atelier passe également par la vôtre. Et certains outils indispensables doivent se trouver à portée de main : équerre, mètre ruban, stylo pour traçage… Petit conseil : portez un pantalon avec de larges poches ou une ceinture porte-outils. Une bonne façon de travailler avec plus d’ergonomie dans votre local.

aménager atelier
Source : Pixabay

25/ Ranger, pour bien organiser son atelier

Après chaque réalisation, un seul mot d’ordre : ranger. Tout simplement pour éviter de chercher ses outils pour la prochaine étape. Retourner tout l’atelier alors que vous aviez installé des rangements ? Quel dommage ! Alors, cette dernière astuce, pourtant basique, reste LA chose à faire à chaque fin de journée. Le lendemain, tout est disponible et à sa place pour travailler sereinement.