Quelle formation pour devenir menuisier ?

Développer mon activité, Guide artisan

Le métier de menuisier offre une palette d’activités dans le domaine de l’aménagement intérieur. S’il est davantage associé au bois, le menuisier peut également travailler d’autres matériaux (aluminium, plastique). Toutefois, pour exercer cette profession, il est essentiel de suivre des cours et d’acquérir une certaine expérience. La formation pour devenir menuisier est donc idéale pour maîtriser les techniques de la menuiserie. Notre dossier vous donne les clefs pour choisir le meilleur apprentissage !

Le métier de menuisier et ses caractéristiques

Artisan intervenant dans le second œuvre du bâtiment, le menuisier réalise toutes sortes d’ouvrages. Portes, fenêtres, parquets, escaliers, volets mais aussi placards, étagères… Son activité est ainsi essentielle pour fermer les bâtis, circuler dans un logement, aménager un logement. Qu’il s’agisse d’un hôtel, d’une maison, d’un appartement, de bureaux, son rôle s’avère essentiel. L’agenceur peut ensuite prendre le relais pour aménager au mieux l’intérieur.

Dans le métier de menuisier, le bois reste le principal matériau à travailler pour concevoir des éléments. Pourtant, aujourd’hui, de nombreuses matières sont utilisées dans la fabrication de meubles et accessoires. Bois, PVC, aluminium, menuiserie mixte (aluminium-bois, PVC-aluminium)…

Diverses activités sont pratiquées dans le métier de menuisier – entre autres :

  • Choisir les matériaux adaptés en fonction du type d’ouvrage à concevoir ;
  • Prendre des mesures et tracer les dimensions ;
  • Dessiner des plans pour la création des éléments ;
  • Manipuler divers matériaux comme le bois, le plâtre, l’aggloméré, l’aluminium, etc. ;
  • Façonner et assembler les pièces grâce à un plan de montage ;
  • Réaliser la finition des travaux avec des revêtements de type teinture ou vernis ;
  • Assurer l’isolement, l’insonorisation, l’étanchéité des constructions.

Salarié ou artisan indépendant, le menuisier exerce sur des chantiers, dans des espaces à aménager ou dans un atelier. Ces missions principales se mêlent à d’autres fonctions lorsque le professionnel de la menuiserie est à son compte :

  • S’occuper de la comptabilité ;
  • Assurer la gestion administrative ;
  • Gérer l’ensemble des stocks ;
  • Echanger avec les collaborateurs.

Par conséquent, le métier de menuisier requiert une bonne formation dans la menuiserie pour acquérir les compétences nécessaires.

Métier menuisier
Source : Unsplash

Les atouts pour devenir menuisier

Pour exercer le métier de menuisier, il ne suffit pas d’apprécier simplement le bois. Bien entendu, il faut aimer travailler la matière – et pas uniquement le bois ! Cependant, avant de penser à une formation de menuisier, mieux vaut s’intéresser aux qualités attendues chez le professionnel. En effet, travailler dans la menuiserie requiert certaines compétences :

  • Une excellente connaissance des matériaux (bois, PVC, aluminium…) ;
  • La maîtrise de l’informatique et du dessin technique ;
  • De belles aptitudes en géométrie ;
  • Un réel savoir-faire technique (étanchéité et l’isolation) ;
  • Des compétences dans l’électricité, la serrurerie, l’architecture ;
  • Une grande résistance physique.

Outre les compétences acquises pendant la formation en menuiserie, il s’agit d’avoir, dès le départ, certaines qualités. Effectivement, vous pourrez difficilement exercer le métier de menuisier sans envie ni capacités ! Un expert en menuiserie doit alors posséder les facultés suivantes :

  • Un talent artistique avec de l’imagination et de la créativité ;
  • Une importante résistance mentale concernant la réalisation des chantiers ;
  • De la précision et de la minutie, pour éviter les erreurs d’assemblage ;
  • Une certaine adresse afin de manipuler les outils sans se couper la main ;
  • Une bonne capacité d’adaptation pour accorder le travail avec les projets et le budget des clients ;
  • Le sens de l’organisation, afin de respecter les délais ;
  • Une résistance au stress.

De nombreuses tâches sont donc attribuées à ce professionnel, qu’il exerce dans le neuf ou en rénovation. A savoir : le salaire d’un menuisier confirmé oscille généralement entre 1700 et 1800 euros par mois (brut).

La formation menuiserie niveau CAP

Mieux vaut opter pour une formation menuiserie de qualité pour exercer dans les règles de l’art ! Les conditions d’accès au CAP : avoir 16 ans minimum et le brevet. Durée de l’apprentissage : entre 1 et 2 ans.

CAP Menuisier fabricant de menuiserie, mobilier et agencement

Ce type de CAP permet d’abord de concevoir des éléments et de garantir le suivi de la fabrication. Vous saurez ainsi vérifier la qualité des produits. Et assurer la maintenance des outils de fabrication dans l’atelier ! Le menuisier travaille par la suite sur chantier dans la pose de mobilier.

CAP charpentier bois

Choisir une formation pour être menuisier passe aussi par un CAP charpentier bois. Vous pourrez travailler dans la construction, la rénovation ou la restauration d’intérieur. C’est dans un atelier que le menuisier confectionne différentes pièces en bois (parquets, poutres, bardages…). Il les assemble et les installe ensuite sur le chantier.

CAP menuisier installateur

Les objectifs de cette formation ? Appréhender les bases de la menuiserie intérieure et extérieure. Un bon début pour réaliser des ouvrages et effectuer la pose en toute sécurité. Vous devenez ainsi un installateur expérimenté, en suivant les normes et réglementations en vigueur.

CAP menuisier aluminium-verre

Cette formation en menuiserie permet d’apprendre les bases du métier de menuisier. En effet, les études comprennent plusieurs enseignements essentiels :

  • Technologie et dessin appliqué ;
  • Dessin et étude de la construction ;
  • Conception d’un ouvrage simple ;
  • Pose et maintenance des éléments sur chantier.

Ce CAP ouvre des portes pour travailler en tant que menuisier ou techniverrier.

CAP constructeur bois

Le titulaire de ce diplôme peut exercer dans une entreprise de charpente ou de construction de bois. Si la formation vous permet de devenir menuisier, elle sert aussi à travailler en tant que monteur de structures en bois, poseur de charpentes en bois ou charpentier.

Formation menuiserie
Source : Unsplash

Quelle autre formation avant le BAC ?

Outre les CAP, vous pouvez également suivre des formations plus courtes pour exercer dans le domaine du bois. Il s’agit en particulier de diplômes spécifiques avec des spécialités – ou non. On peut notamment citer le MC parqueteur, qui s’obtient en un an (niveau CAP).

Pour devenir un véritable pro dans la pose de parquet, cette formation est idéale ! Elle vous permet de savoir préparer un support et d’installer une sous-couche. Puis, vous saurez poser divers parquets (massifs, stratifiés, contrecollés), appréhender les types de pose et appliquer un produit de finition.

Les études niveau BAC

Envie de continuer les études et de poursuivre jusqu’au bac ? Il est alors envisageable de suivre une formation menuisier, pour adulte ou non. Les BAC Pro se préparent en trois ans.

Bac pro technicien menuisier-agenceur

Cette formation menuiserie vous permet d’assimiler les bases du métier de menuisier. Ainsi, durant 3 ans, le futur professionnel appréhende divers sujets. Analyse technique d’un ouvrage, préparation pour la conception et la pose sur chantier, création et suivi des éléments en entreprise…

Bac pro technicien constructeur bois

Le bac pro TCB permet davantage de former des fabricants d’éléments en bois de types structures, ossatures et charpentes. Au programme :

  • Préparation du processus de création d’un élément en bois à l’aide d’un plan ;
  • Respect des normes de construction bois et des spécificités de l’entreprise ;
  • Maîtrise des techniques (préfabrication, réalisation de la construction en bois) ;
  • Organisation et suivi du chantier.

Vous saurez donc concevoir et installer des éléments en bois (ou avec des matériaux dérivés du bois).

Bac pro technicien de fabrication bois et matériaux associés

Grâce à ce titre, il est possible de maîtriser les techniques de conception d’éléments en bois massif et en lamellé-collé. Cette formation menuisier porte sur la capacité d’étude et de préparation d’une conception. Et d’autres missions : suivi de la production dans l’entreprise, création de l’ouvrage et contrôle de la fabrication.

Bac pro menuiserie aluminium verre

Façade, menuiserie aluminium et PVC, miroiterie… La formation menuisier pour adulte ou jeune vous permet d’assurer la création d’ouvrages de façade. On apprend également l’agencement et l’aménagement intérieur. Le bois n’est plus votre seul allié : vous saurez travailler l’acier, l’aluminium, le PVC et le verre – entre autres.

BCP menuisier agenceur

Une fois ce titre obtenu, vous pourrez réaliser des éléments de rangement. Mais aussi aménager des boiseries intérieures dans des bureaux, des appartements et des maisons !

Menuisier et formation : choisir le brevet professionnel

A la recherche d’une haute qualification professionnelle ? Le BP ou brevet professionnel est un diplôme national garantissant l’obtention d’une qualification professionnelle.

BP menuisier (2 ans après CAP)

Une formation pour devenir un menuisier professionnel ? Le BP menuisier est tout à fait approprié pour atteindre un haut niveau de qualification dans le domaine de la menuiserie. Au programme de ces deux ans d’apprentissage :

  • Analyse d’un ouvrage et choix des matériaux ;
  • Préparation d’une conception ;
  • Etude mathématique ;
  • Réalisation et mise en œuvre sur chantier d’un ouvrage.

BP menuisier aluminium verre
Elaborez des ouvrages en bois mais pas seulement : avec cette formation en menuiserie, vous saurez travailler d’autres matériaux. Deux années d’études permettent d’effectuer des missions dans des entreprises du secteur industriel ou artisanal.

  • Conception et mise en œuvre d’éléments en aluminium, en PVC ou en verre ;
  • Réalisation d’ouvrages de miroiterie ;
  • Suivi et maintenance des ouvrages en entreprise.

Portails, vérandas, produits en verre, menuiseries extérieures… Le futur menuisier suit une formation sérieuse et fondamentale pour exercer seul ou en entreprise.

Metier menuisier
Source : Unsplash

La formation menuisier niveau BAC + 2

Envie de vous spécialiser dans le domaine de la menuiserie ? Il existe alors des formations diplômantes de niveau Bac + 2, idéales pour atteindre le niveau de technicien supérieur. Deux années d’étude sont nécessaires après le baccalauréat.

BTS SCBH, Systèmes Constructifs Bois et Habitat

L’objectif de cette formation en menuiserie pour adulte ou jeune diplômé du bac ? Devenir responsable de chantier ou d’atelier. Une fois formé, vous êtes apte à organiser et effectuer la pose d’éléments en bois ou autres matériaux. Il peut s’agir des charpentes, des escaliers, des encadrements de portes et de fenêtres, mais aussi de l’agencement intérieur et extérieur.

BTS EBCR, Enveloppe des Bâtiments : Conception et Réalisation

Grâce à cette formation menuisier, le professionnel s’occupe de l’étude et la réalisation des finitions extérieures du bâti. Il peut aussi concevoir des revêtements pour les façades et toitures.

Vos futures compétences : analyser et répondre aux demandes des clients en fonction du projet et du budget et préparer les travaux. La formation apprend également à gérer la production des ouvrages (bardages, vitrages, etc.), assurer la gestion des travaux et livrer l’ensemble des ouvrages dans les délais.

BTS DRB, Développement et Réalisation Bois

Cette formation menuisier pour adulte ou jeune vous permet de transformer la matière. On connaît le bois notamment pour créer des éléments de type parquet, moulure, mobilier… Le professionnel sait gérer l’ensemble des commandes et manager une équipe. Par conséquent, grâce à cette formation menuiserie, il a la possibilité de prendre rapidement des responsabilités au sein d’une entreprise.

Le programme d’enseignement professionnel : développement, industrialisation et réalisation de produits.

Et après ?

Le métier de menuisier ne se résume pas au travail de la matière. Le choix d’un BTS vous aide à prendre rapidement des responsabilités. Vous pourrez devenir chef d’équipe ou contremaître au sein d’une grande entreprise.

Une fois menuisier, vous pouvez vous spécialiser dans certains domaines : pose de cuisine, parquet, faux plafond, conception de décors…

Amoureux du bois ? Une formation pour devenir menuisier ébéniste est idéale. Dans ce cadre, le futur diplômé travaille davantage sur des productions en série. Avec Lilm, trouvez facilement votre menuisier pour obtenir un meuble sur-mesure !