En 2020, les artisans peuvent considérer le digital comme une façon efficace de se faire connaître et attirer des clients. Ils peuvent également voir la digitalisation de leur métier comme une simplification des démarches et un boost de leur productivité. Voici nos conseils pour ceux qui veulent allier digital et artisanat en 2020, avec les bonnes pratiques à jour.

Digital et artisanat
Image : Unsplash

1/ Faites connaître votre atelier grâce au digital

Le principal intérêt du digital pour l’atelier est la communication, avec les clients aussi bien qu’avec les prospects. Voyez votre site internet comme une vitrine permanente de votre travail, avec vos références, la démonstration de votre expertise et vos coordonnées.

Cependant pour vous faire connaître, avoir un site internet ne suffit pas. Vos futurs clients ne vous connaissent pas encore, et votre site ne va pas apparaître sur la page d’accueil de leur navigateur comme par magie ! Pour cela, il faudra travailler votre référencement sur les moteurs de recherche comme Google. Remplissez votre fiche Google My Business pour vous référencer localement. Faites vous accompagner par une petite agence de référencement ou bien un travailleur indépendant. Les résultats sont plutôt efficaces, en tout cas ajustables.

Un autre levier de prospection réside dans les plateformes de mises en relation comme LILM. Cette méthode permet de vous faire connaître auprès de clients qui n’avaient jamais entendu parler de vous. En faisant confiance à la plateforme, ils vous font confiance. Profitez-en !

Plateforme digitale LILM
Développez votre atelier et travaillez plus sereinement avec LILM
Guide LILM pour allier digital et artisanat
La plateforme digitale guide le client, puis vous recevez une demande de devis à la fin

Focus sur les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux, eux, sont là pour rassembler une communauté et rassurent les prospects. Dévoilez les coulisses de votre atelier, montrez que vous êtes en activité. Quand un prospect se renseigne sur vous et voit que vous avez livré une belle table la semaine dernière à un client, il sera plus rassuré que si votre dernière activité sur les réseaux sociaux remontait à l’année dernière. Alors bien sûr, si vous vous mettez à communiquer sur les réseaux sociaux, il va falloir être régulier et constant pour attirer les clients. Voyons comment et quel axe de communication choisir selon le réseau social :

  • Facebook : partagez des informations générales sur votre activité sur une Page Marque ; également, participez aux discussions des groupes de votre région pour mettre en avant votre travail et vous faire connaître. Le mieux est encore de demander à vos proches et clients de parler de vous (on en parle plus bas). Attention à bien décorréler la communication de votre vie personnelle avec vos opinions, et la communication de votre atelier avec votre métier.
  • Instagram : c’est l’alternative à Facebook pour partager de belles photos de vos réalisations sur le fil d’actualité de votre compte, ainsi que des photos « backstage » de votre travail dans l’atelier ; et en story vous pouvez raconter en images comment vous vous y prenez exactement pour confectionner une table par exemple.
  • Pinterest : ce réseau social regorge de personnes qui cherchent des idées de décoration, alors n’hésitez pas à venir les inspirer avec votre travail ! Il s’agira là de publier les plus belles photos de vos réalisations. Il faudra impérativement lier les photos à votre site afin que les prospects puissent y retrouver vos coordonnées.
  • LinkedIn : ce réseau social est plutôt BtoB, comprenez Business to Business. Vous pourriez y mettre en avant votre vie d’entrepreneur et recruter des talents plus facilement.

2/ Digitalisez l’expérience client pour augmenter votre productivité

Le but est là de simplifier au maximum les démarches de vos prospects et clients quand ils font appel à vous pour leur projet. Si vous vous encombrez avec du papier, les process sont tout de suite plus complexes, pour vous comme pour votre client. Allez-vous envoyer par courrier votre devis ou bien vos plans ? Timbres, enveloppes, délais… Stockage et archivage… Et si vous donnez les plans en mains propres à votre client, devez-vous effectuer une copie ? Les papiers, ça se perd. Et puis, gardez le bois du papier pour fabriquer vos meubles plutôt, non ? 😉 De toute façon, la dématérialisation des factures doit se généraliser dans la loi d’ici 2025. Prenez de l’avance !

Si vous prenez l’habitude de concevoir vos projets directement sur ordinateur, vous allez gagner en organisation et en productivité. Un envoi d’email est bien plus rapide qu’un courrier. Vos clients apprécieront votre rapidité et votre efficacité pour tout ce qui est administratif. Cela permet ainsi aux deux parties de se concentrer sur l’essentiel : le projet !

Artisans et digital
Image : Unsplash

3/ La gestion comptable et les ressources humaines en digital pour l’artisanat

Plus votre activité augmente, plus il est difficile de gérer sa comptabilité « à la main ». Vous devrez peut-être faire appel à un expert comptable et à une solution digitale pour regrouper vos devis, factures, achats, gestion du personnel… Bien que cette méthode a l’air fastidieuse et demande un investissement, vous vous rendrez vite compte des bénéfices :

  • optimisation des coûts en visualisant les données de tous vos chantiers pour ajuster les mouvements ;
  • réactivité avec votre expert-comptable ;
  • économie sur ce que n’a plus à traiter l’expert-comptable ;
  • sérénité en cas de contrôle.

4/ E-reputation et avis clients

Avec les usages des réseaux sociaux et Internet de manière plus générale, les internautes donnent leur avis, recommandent volontiers à leur réseau le prestataire dont ils sont satisfaits. Et puis même s’ils ne l’étaient pas, sachez qu’ils vous donnent l’occasion en répondant de montrer votre professionnalisme et votre écoute. Tout ce processus se nomme l’e-réputation. Voici comment la contrôler :

Demandez d’emblée à vos premiers clients de vous recommander sur Internet, quelques semaines après la livraison de leur projet, après vous être assuré qu’ils en sont satisfaits. Cela peut-être dans un groupe Facebook, sur votre page Facebook, en story sur Instagram, ou encore ailleurs, au sein de leur réseau privé. Certains le feront sans que vous ayez à le demander, les autres le feront sûrement avec plaisir. Ils auront ainsi l’occasion de mettre en avant un artisan de leur région, ce qui est en général très bien accueilli. Dans cette époque de distanciation sociale, on a envie de revenir aux métiers de proximité, humains : c’est vous ! Vous en êtes au coeur, alors sortez votre épingle du jeu !

Digital
Image : Unsplash

Artisanat : en route pour le digital

Si le digital et l’artisanat pouvaient sembler très éloignés il y a encore quelques années de cela, ils sont pourtant indissociables en 2020. Si en tant qu’atelier vous ne vous sentez pas encore à l’aise sur le sujet, osez vous faire accompagner ! Vous devriez voir rapidement le retour sur investissement de votre démarche. Chez LILM, en tant qu’entreprise du digital au service de l’artisanat, nous vous y encourageons fortement !