Carrelage extérieur et dalles terrasse : quelles différences ?

Agencement et aménagement, Guide d'achat, Matériaux

Obtenir un sol à la fois stable et esthétique pour sa terrasse nécessite quelques conseils. En effet, le matériau à choisir, le type de pose, l’entretien à réaliser, l’aspect esthétique… Le choix ne se fait pas au hasard. Il faut également tenir compte de l’environnement dans lequel vous vivez et vos besoins, goûts et attentes. Alors, faut-il se tourner vers le carrelage extérieur ou le dallage extérieur pour sa terrasse ? LILM vous donne quelques recommandations pour profiter d’un sol agréable et résistant devant votre maison.

La terrasse, un espace à part entière

Posséder ou aménager une maison, c’est aussi s’intéresser à l’extérieur. Et la terrasse s’avère idéale pour passer de bons moments au soleil, quelle que soit la saison ! Certains équipements la rendent conviviale et confortable : salon de jardin, fauteuil suspendu, coin de verdure, pergola, tapis, sources lumineuses (lampadaires, guirlandes par exemple)… Une véritable pièce supplémentaire qui demande une certaine attention. Et le revêtement de sol aussi !

Dans un environnement extérieur, il faut tenir compte des aléas climatiques et de ses besoins avant de poser un type de sol particulier. Effectivement, il serait dommage de se retrouver avec des dalles terrasse gondolées, abîmées, instables ! Le revêtement doit donc réunir certains points :

  • Une grande solidité pour supporter le poids de tables, chaises, voire une cuisine d’été extérieure ;
  • La durabilité du revêtement, qui doit résister dans le temps aux intempéries (pluie, gel, neige, inondation, mais aussi rayonnement solaire) ;
  • Les tarifs des revêtements, qui varient selon les matériaux utilisés et la taille de l’espace à recouvrir ;
  • La difficulté de pose (savoir-faire spécifique ? Outillage particulier ?), à appréhender avant de faire appel à un artisan pour l’installation ;
  • Les contraintes de nettoyage du revêtement et son entretien (traitements spéciaux ou non) ;
  • L’aspect esthétique, en fonction de vos goûts mais également de l’environnement (maison, piscine, jardin…) et du PLU de la commune.

Emplacement, configuration du jardin et exposition de la terrasse doivent impérativement être pris en compte. Avant de se concentrer sur la pierre et le carrelage, d’autres revêtements existent. On peut notamment citer le bois (lames de terrasse), les caillebotis, les pas japonais, la résine, le béton désactivé et le gazon synthétique. Place aux spécificités du carrelage extérieur et du dallage extérieur pour l’aménagement d’une terrasse authentique !

revêtement sol
Presque du bois… du carrelage !
Source : Pinterest

Carrelage extérieur : quelles caractéristiques ?

Le carrelage n’est plus utilisé uniquement pour l’intérieur d’un logement (salle de bains et cuisine notamment). Il se pose également à l’extérieur d’une habitation pour apporter une touche chic à une terrasse. Si on pense souvent aux dalles béton, il existe plusieurs matériaux qui composent un carrelage.

Grès
Plusieurs types de grès permettent de constituer un carrelage à la fois solide et esthétique. On peut distinguer trois sortes :

  • Emaillé, un mix d’argile et de plusieurs composants (feldspath, sable, kaolin), de couleur plutôt rouge ;
  • Cérame émaillé, créé avec des composants davantage riches en matière que le grès précédent (couleur naturelle : gris clair) ;
  • Cérame pleine masse, idéal pour les lieux très fréquentés.

Pierre naturelle

Granit et marbre sont notamment utilisés pour réaliser un beau carrelage extérieur. Le granit se distingue par son effet granulé poivre et sel. Le marbre, quant à lui, dispose de nombreuses finitions possibles (brut, poli, patiné, vieilli…).

Terre cuite

Un carrelage en terre cuite s’utilise volontiers pour la pose extérieure. Il se reconnaît avec sa palette de coloris, allant du beige au rouge vif en passant par le rosé.

Le lieu d’emplacement du carrelage de terrasse et l’environnement influencent le choix du matériau.

Au bord d’une piscine ? Ne pas négliger le côté antidérapant.
Poutres, volets, clôtures en bois/aluminium/PVC ? Mieux vaut harmoniser les carreaux avec ces éléments.
Grande exposition au soleil ? Préférer un carrelage de teinte intermédiaire (ni trop foncé ni trop clair).

Il est également requis de s’intéresser à certains repères et normes. En particulier le classement UPEC, pour évaluer les performances d’un revêtement de sol selon son usage. Le classement PEI, quant à lui, présente la résistance à l’abrasion. Sans oublier la norme « ABC » (résistance à la glissance pieds nus) et « R » (pieds chaussés). Enfin, l’échelle de MOHS pour la résistance à la rayure !

Carrelage grès cérame émaillé
Source : Pinterest

Les avantages du carrelage extérieur

On choisit généralement le carrelage extérieur pour sa vaste gamme de teintes et de décors. Parfait pour accorder le carrelage de terrasse avec la déco extérieure ! Mais qu’a-t-il de plus que les autres matériaux, comme la dalle en pierre ? Zoom sur ses atouts !

  • Une grande durabilité : Le carrelage extérieur se démarque par sa longévité, sans nécessiter beaucoup d’entretien – contrairement au bois, par exemple. Un revêtement idéal si vous ne comptez pas changer régulièrement de revêtement.
  • La propreté en un clin d’œil : Facile à nettoyer, le carrelage ne demande pas beaucoup d’efforts au quotidien. S’il semble un peu sale, un mélange d’eau tiède, de bicarbonate de soude et de liquide vaisselle suffit à le laver.
  • L’étanchéité, un point essentiel : On se tourne vers le carrelage pour sa résistance aux infiltrations d’eau. Un bon point pour éviter des fissures ou autres dégradations dues à l’humidité.
  • Une certaine résistance au gel… sauf pour la terre cuite et le marbre, qui doivent alors recevoir un traitement spécial.
  • Un aspect antidérapant : Grâce à la norme « R », il est possible d’éviter les glissades (comme vu précédemment). Mieux vaut opter pour un produit classé R10 – minimum.
  • Une palette de motifs et coloris : Aspect pierre naturelle, bois, métal, béton au programme ! Avec plusieurs teintes à disposition, il est facile d’offrir une note déco originale.
  • Plusieurs tailles et formes : En mosaïque, avec un effet dalles ou en lames, le carrelage sait s’adapter aux envies et besoins.

Avec des tels atouts, difficile de ne pas céder à la tendance du carrelage extérieur. Et si le dallage extérieur était un sérieux concurrent ?

Aspect pierre
Source : Pinterest
Une belle imitation bois
Source : Pinterest

Dallage extérieur : les différentes possibilités

Terrasse, abord de piscine, allée, la dalle en pierre s’invite volontiers dans les espaces des particuliers. Avoir un sol en pierre naturelle apporte une touche d’authenticité à une terrasse. Vous vous imaginez sur un transat, au soleil, avec un sol frais sous les pieds ? Pour cela, il existe différents types de pierres.

  • Marbre : Matériau plutôt dur, on l’apprécie pour sa résistance au froid et aux rayures. On le retrouve sous diverses nuances : beige rosé, gris bleuté, crème… Avec son côté déco, il trouve facilement sa place sur des terrasses.
  • Granit : Pierre dure et non poreuse, le granit est naturellement antidérapante. Sa pose requiert un véritable savoir-faire, notamment à cause de son poids important.
  • Ardoise : Un côté chic sous une tonnelle ? L’ardoise et ses teintes sobres et subtiles se marient parfaitement avec une maison à l’ambiance classique. Un dallage extérieur en ardoise se place à l’ombre et assez loin de la piscine (sinon, risque de glissade !).
  • Travertin : Cette roche sédimentaire présente des propriétés similaires au marbre concernant les motifs et coloris. Plutôt abordable, il offre un aspect un peu vieilli. On le pose souvent au bord d’une piscine car il empêche de glisser.
  • Pierre reconstituée : Une dalle en pierre s’avère parfois très coûteuse. Un mélange de pierre naturelle, de ciment et de colorants permet de reproduire un revêtement de sol à la fois esthétique et solide. Tout en réduisant le budget ! Cependant, la pierre reconstituée n’est pas un matériau noble – et la différence peut se voir.

Alors, pour un rendu moderne, rustique ou encore campagnard, la pierre s’accorde avec de nombreux styles. Sans compter les finitions possibles pour une décoration parfaite. Et les avantages du dallage extérieur ne s’arrêtent pas là !

Dalle pierre reconstituée
Source : Pinterest
Allée ardoise
Source : Pinterest

Pourquoi opter pour des dalles ?

Un aspect authentique et des possibilités de déco, oui mais pas seulement. Le dallage extérieur a plus d’un tour dans son sac et son succès n’est pas dû au hasard ! Alors, pourquoi se tourner vers ce type de revêtement pour son espace, au lieu du carrelage extérieur ?

Le côté unique
Chaque dalle pour terrasse est particulière. Aucune ne ressemble à une autre ! Dame nature crée ce matériau sans se soucier de la similitude entre deux pavés. Nervures, formes, coloris, rien n’est pareil – en voilà un sol original !

Une durabilité impressionnante
Utilisée depuis l’antiquité, la pierre continue son petit bout de chemin pour les constructions actuelles. La longévité de ce matériau en fait un revêtement de choix pour conserver longtemps sa terrasse ou son allée.

La résistance au gel
Autre aspect non négligeable de la pierre : sa grande résistance aux intempéries. Pluie, neige, soleil mais surtout gel, qui ne risque pas de fracturer la matière. Une robustesse bienvenue dans les régions froides.

Modernité et chaleur au programme !
Sans conteste, le raffinement de la dalle en pierre vous plaira. Elle sait transformer un espace en lieu chaleureux, dans une ambiance contemporaine ou plus classique – selon vos goûts. Sans compter sa capacité à restituer la chaleur pour des soirées agréables !

Une bonne sécurité
Glisser la tête la première sur sa terrasse ou son allée, dommage ! Alors, la pierre est de rigueur pour éviter d’aller aux urgences. Son côté antidérapant (sauf l’ardoise) promet de rester stable, même les pieds mouillés (et non chaussés). La grande solidité du dallage extérieur en pierre empêche aussi les fissures.

Ainsi, carrelage extérieur et dalles terrasse possède de sacrés avantages. Comment les départager ? Tout dépend surtout de votre budget, de vos envies et besoins.

L’esthétique du travertin
Source : Pinterest

Carrelage extérieur et dalles terrasse : différence de pose

Dalle en pierre et carrelage extérieur n’ont pas les mêmes propriétés ni la même technique de pose. De ce fait, les premières différences se trouvent au niveau de la solidité. Car le dallage extérieur s’avère bien plus résistant que le carrelage extérieur ! Ce dernier est davantage décoratif et sa robustesse est parfois remise en question. La pierre, quant à elle, ne se démonte pas : une fois posée, elle y reste – et les objets se cassent sur elle, pas l’inverse. Le vieillissement n’affecte pas autant la pierre que le carrelage…

On note une autre différence : la technique de pose. En effet, celle du carrelage extérieur nécessite davantage de préparations. Explications.

Installation d’un carrelage extérieur
Poser un carrelage demande une certaine préparation. Il s’agit de placer d’abord une dalle de béton en pente (pour l’écoulement des eaux). Ensuite, mieux vaut repérer les carreaux de carrelage à placer sur la chape avant de procéder à la pose avec du mortier colle. On renforce l’étanchéité périphérique entre le mur et la terrasse puis on ajoute les joints 24 heures après.

Pose de dalles en pierre
Créer une terrasse ou une allée en pierre ne requiert pas de dalle béton. Et la mise en place est plutôt simple ! Tout d’abord, une pente de 3% minimum doit partir de votre maison pour l’écoulement des eaux. Puis, la pose des dalles s’effectue sur un lit de gravillons (nobles).

Comme vu ci-dessus, les caractéristiques et la pose des matériaux diffèrent complètement. Et si on parlait budget pour le carrelage extérieur et la dalle en pierre ?

Quel prix pour son matériau de terrasse ?

Le côté financier est bien entendu à prendre en compte dans le choix du carrelage extérieur ou des dalles terrasse. Effectivement, les prix évoluent selon le type de revêtement choisi ! Voici quelques exemples de tarifs.

Carrelage extérieur

MatériauPrix au m² (hors pose)
Grès15 – 100 €
Pierre naturelle30 – 200 €
Terre cuite30 – 100 €

Source : maisonentravaux.fr

Dalle de pierre

MatériauPrix au m² (hors pose)
Marbre50 – 200 €
Granit60 – 150 €
Ardoise30 – 60 €
Travertin30 – 60 €
Pierre reconstituée20 – 50 €

Sources : Travaux.com, devis-travaux.org

Les fourchettes de prix sont relativement importantes. En réalité, tout dépend de la qualité du carrelage extérieur ou de la dalle de pierre. Un conseil : mieux vaut miser sur des pierres naturelles pour davantage de résistance dans le temps. Il serait dommage de tout casser pour refaire votre terrasse au bout de deux ans !

Vous cherchez à créer une terrasse ou une allée en carrelage extérieur ou en dalle de pierre ? LILM vous met en relation avec des artisans confirmés pour la pose des carreaux et dalles !

Trouvez un artisan pour votre projet