L’hévéa, un bois dur pour votre intérieur

Construction, aménagement et agencement, Guide d'achat, Matériaux

Il existe de nombreux matériaux pour concevoir du mobilier de qualité. On connaît les bois classiques comme le frêne, le chêne, l’érable, le noyer, le pin… Pourtant, l’hévéa est un bois exotique qui gagne à être connu avec ses caractéristiques intéressantes – notamment sa résistance et son prix intéressant. Les meubles en bois d’hévéa deviennent donc une excellente alternative aux matériaux traditionnels. On vous en dit plus !

Hévéa : un bois exotique à connaître

Les bois classiques comme le chêne, le hêtre, l’acacia, l’orne ou encore le frêne trouvent parfaitement leur place dans la construction de meubles et d’équipements. Buffet, table basse, commode et escalier promettent ainsi résistance et belle touche décorative dans votre logement.

Toutefois, d’autres matériaux connaissent un franc succès dans l’ameublement et l’agencement : les bois exotiques. On connaît principalement le teck, une essence naturelle à la fois robuste et décorative. Sans oublier sa grande longévité ! L’ipé est réputé pour sa stabilité et sa durabilité. Côté couleur, on apprécie aussi le padouk et le merbau.

L’hévéa est un bois exotique originaire de la forêt amazonienne, au Brésil. Il peut atteindre plus de 30 mètres de hauteur. Cet arbre produit du caoutchouc naturel, une particularité très recherchée pour la conception de pneus par exemple. Ainsi, depuis de nombreuses années, cette essence est plantée en grande quantité en Asie du sud-est et en Afrique.

Néanmoins, on n’utilise pas uniquement l’hévéa pour la production de caoutchouc naturel. Ce bois présente une couleur claire, blanc-jaune. De densité moyenne, il devient une essence idéale pour la fabrication de meubles et équipements de la maison : escalier, porte, plan de travail, sol, commode, table…

L’hévéa se compose de petites lamelles – contrairement au bois massif. Les grumes de bois sont notamment utilisées pour concevoir des meubles et des escaliers. Les branches et petits bois ont également leur utilité. Effectivement, ils servent au processus de fabrication de panneaux de fibres (MDF).

L’hévéa, un bois aux nombreux atouts

Vous souhaitez obtenir une superbe table basse ? Vous aimeriez profiter d’un escalier à la fois solide et esthétique ? L’hévéa, c’est l’essence impeccable pour un intérieur élégant et sobre ! Car cette espèce présente de nombreux avantages.

Son esthétique
Avec sa teinte claire, l’hévéa s’intègre dans de nombreux styles d’ambiance. Cette essence s’associe volontiers à des éléments en inox pour offrir une touche particulièrement épurée à un logement.

Un emploi simple
L’hévéa se travaille sans problème. En réalité, il est très facile à mettre en œuvre : découpage, perçage, sciage… Pratique pour concevoir divers types d’éléments !

Une personnalisation facile
L’hévéa, un bois idéal pour un escalier ? Oui, mais pas seulement : les meubles conçus avec ce matériau s’adaptent à n’importe quel intérieur. On peut volontiers apporter des finitions variées pour accorder chaque élément à son intérieur !

De la qualité à toute épreuve
On apprécie l’hévéa, un bois dur, pour sa solidité, sa durabilité et sa résistance aux chocs. Aussi, il ne rétrécit ou ne gonfle pas avec le temps. Pourquoi ne pas choisir l’hévéa comme bois pour un plan de travail ?

Un tarif attrayant
L’hévéa est un bois au prix attractif – un bon point pour obtenir des équipements haut de gamme à moindre coût. En effet, il est environ 25% moins cher que les autres bois durs.

La prise en compte de l’aspect écologique
Provenant de forêts de plantation gérées, l’hévéa est une essence écologique. Alors, pas de culpabilité pour obtenir un sublime escalier droit ou tournant pour la maison !

hévéa bois dur
Source : Unsplash

Zoom sur l’aspect écologique

L’Hévéa, arbre de plantation, a longtemps été uniquement exploité pour la production du caoutchouc naturel. Il était ensuite incinéré quand il ne pouvait plus en produire. Conséquences ? Des émissions de CO2 importantes dans l’atmosphère.

Depuis plusieurs années, cette espèce connaît une deuxième vie pour la fabrication de meubles et d’équipements en bois. On vous explique : après 20 années d’exploitation, le bois arrive à maturité et assure une grande fermeté. S’il n’apporte plus de caoutchouc, il devient toutefois un excellent matériau pour les meubles !

L’hévéa, un bois dur à prix doux

Le tarif du bois d’hévéa varie selon certains éléments. On retrouve notamment l’épaisseur du panneau. Par exemple, un panneau de 18 millimètres d’épaisseur coûte au minimum 35 euros par mètre carré. Comptez 70 euros le mètre carré pour une épaisseur de 40 millimètres.

Pour comparer, un panneau de 18 mm d’épaisseur en Ipé, un bois exotique comme l’hévéa, coûte quasiment le double.

La construction d’un escalier ou d’un meuble

L’hévéa, bois connu pour sa résistance, s’avère idéal pour la conception de certains éléments. Son esthétisme et sa robustesse en font des qualités parfaites pour l’ameublement et la décoration. On peut ainsi construire les meubles suivants :

  • Buffet ;
  • Armoire ;
  • Table ;
  • Vaisselier ;
  • Chaise ;
  • Banc ;
  • Commode ;
  • Lit ;
  • Coffre ;
  • Bibliothèque ;
  • Bureau ;
  • Paravent.

Il est également possible de fabriquer des miroirs, des étagères, des meubles de salle de bain… Le tout avec un excellent rapport qualité/prix ! Et, bien entendu, l’artisan peut peindre le mobilier avec différentes couleurs. Style scandinave, campagnard, industriel, chic, classique… Vous avez l’embarras du choix !

Et si l’hévéa était LE bois pour un escalier design et solide ? Un escalier doit supporter le poids de plusieurs personnes qui montent et/ou descendent. Mais pas seulement : le design reste primordial. L’hévéa devient le bois dur à privilégier pour la touche de modernité qu’il apporte dans un lieu de vie.

hevea bois escalier
Source : Pinterest
Hévéa bois exotique
Source : Unsplash

L’hévéa, un bois pour la terrasse ?

Une terrasse en bois doit supporter l’humidité fréquente à cause de la pluie, la neige et/ou la grêle. Certains bois se dégradent avec le temps et nécessitent un traitement adapté pour supporter l’eau. Pour d’autres, mieux vaut éviter de placer des éléments à l’extérieur.

C’est le cas de l’hévéa : en effet, il est davantage destiné pour l’intérieur (classe d’emploi 1 – pas de risque d’humidification). Le risque d’une terrasse en bois construite avec l’hévéa ? Le décollement des lattes sous l’effet de l’humidité. Ce bois supporte le contact avec l’eau de ruissellement ou de condensation occasionnelle – mais pendant une courte durée.