Plan de cuisine : bien définir l’implantation de ma cuisine

Cuisine et salle de bain, Guide d'achat

Pour le réaménagement ou la rénovation d’une maison ou d’un appartement, on accorde une attention particulière à certaines pièces. Il y a le salon, la chambre à coucher mais une autre pièce de vie fait l’objet d’une attention particulière quand l’on souhaite rénover son logement : la cuisine. Et pour ne pas se tromper, l’étape du plan de cuisine est cruciale. 

Cette pièce de la maison fait souvent objet d’attentes particulières. Un peu comme nos chambres, c’est un véritable lieu de vie, car nous y passons une grande partie de nos journées mais c’est aussi une pièce de rangement et donc un endroit ou tout doit être organisé correctement pour se simplifier la vie.

Rénover, aménager ou réaménager sa cuisine passe d’abord par la définition du plan d’installation ou d’implantation. La définition de l’implantation est une étape importante dans un plan de cuisine

C’est en réalité un schéma de cuisine, une vue globale de l’installation. Esthétique, ergonomie, fonctionnalité de la cuisine, la définition d’une implantation permet notamment de choisir le ou les modèles voulus. Il existe ainsi différents modèles de cuisine que vous pouvez adopter, mais qui doivent nécessairement passer par la prise en compte de certains paramètres, pour une implantation réussie.

Les paramètres à prendre en compte pour la définition d’un plan de cuisine

Pour faire ou refaire votre cuisine, il y a un certain nombre de questions qu’il est essentiel de se poser afin d’avoir un résultat final satisfaisant. Ce sont les réponses à ces questions qui permettront de bien définir l’implantation qui correspond à vos exigences, afin de faire de votre cuisine un espace fonctionnel et confortable.

La configuration de l’espace disponible

Implanter une cuisine sur-mesure est avant tout déterminé par des contraintes techniques. La première de ces contraintes est l’espace dédié. Il faut avant tout être conscient de l’espace dont vous disposez dans votre appartement ou maison. 

C’est la superficie réservée pour une cuisine qui pourra déterminer le type d’implantation pouvant être possible. Il est ainsi impossible, par exemple, d’installer une cuisine avec un îlot central dans une petite pièce. Pour le reste des contraintes techniques, il s’agit notamment :

  • des arrivées d’eau dans la pièce;
  • de l’arrivée d’électricité et de l’emplacement des prises;
  • de l’arrivée de gaz
  • de la Possibilité d’abattre ou non une cloison.

Plan de cuisine : respect du triangle d’activité

Ensuite, il est important de déterminer votre triangle d’activité. Ce triangle est une représentation mentale ou visuelle de vos déplacements entre les principales zones d’activités de votre cuisine :

  • la zone chaude ou zone de cuisson, composée notamment des plaques et des fours;
  • La zone de lavage ou zone humide, où l’on retrouve les poubelles, le lave-vaisselle et l’évier 
  • la zone de stockage, pour les rangements et le réfrigérateur.

Ce groupe de paramètres a ainsi besoin d’être optimisé au maximum dans votre plan de cuisine afin d’avoir une bonne implantation. Cela contribue à rendre cet endroit plus ergonomique et agréable. L’idéal est que vous puissiez passer de l’un de ces points à l’autre sans faire plus de deux ou trois pas.

plan de cuisine avec ilôt central
Visuel Plan 3D : Sketchup 3DWarehouse – LUCCA Sea Salt – WITT Kitchen

L’organisation du trajet, du sale au propre

Pour réussir cette organisation, les poubelles, l’évier et le lave-vaisselle  doivent être dans le même périmètre, dans le respect du triangle d’activité. Au même titre, les placards, tiroirs et armoires doivent aussi être à proximité de l’évier et du lave-vaisselle, pour plus de facilité lors du rangement de la vaisselle propre.

La mise en place des bonnes distances

Pour plus de fluidité dans les déplacements en cuisine, vous devrez respecter certaines distances lors du choix et du placement des meubles et des appareils électroménagers. Il faut notamment 70 cm devant vos meubles, pour pouvoir bénéficier du minimum d’espace vital. 

Ensuite 90 cm sont à prévoir dans l’optique de pouvoir ouvrir ou contourner vos meubles et appareils électroménagers. Une autre distance de 120 cm s’avère également nécessaire pour pouvoir cuisiner à deux sans vous gêner.

La hauteur des meubles et électroménagers

Il est enfin impératif de savoir à quelle hauteur placer vos meubles et électroménagers. Le plan de cuisine doit aussi prendre en compte la hauteur de votre plan de travail. Cette hauteur doit normalement tenir compte de votre taille et celle de vos proches qui auront accès à la cuisine. Il existe toutefois des tailles standards pour chaque élément :

  • le plan de travail doit idéalement se situer à 90 cm environ de votre ceinture pour éviter de se courber à tout va;
  • le four doit quant à lui être placé à la hauteur de vos yeux;
  • votre tablette de bar doit se situer au niveau de votre coude, à environ 115 cm
  • votre hotte doit être à 60 cm des plaques pour éviter que votre tête ne la heurte en surveillant les cuissons.

Tous ces paramètres énumérés doivent permettre de choisir le type d’implantation idéal pour votre cuisine.

Les différentes implantations possibles pour votre plan de cuisine

Dans l’élaboration de votre plan de cuisine, il existe une multitude de types d’implantations de cuisine possibles. Découvrons donc les six implantations de cuisine les plus proposées par les cuisinistes.

cuisine en U
Visuel plan 3D : Sketchup 3DWarehouse – Panda Kitchen & Bath

Plan de cuisine : la cuisine avec îlot central

Cette implantation est la plus tendance de ces dernières années. Elle casse les habitudes classiques car elle exige un grand espace ouvert et organisé autour d’un îlot central. Un îlot regroupe plusieurs postes d’activité, notamment le lavage, la cuisson et le plan de travail. C’est le type d’implantation à adopter quand vous disposez d’un peu plus de 15 m² pour aménager votre cuisine.

Ce type d’implantation est particulièrement apprécié en raison de l’allure apportée par cet îlot séparé de tout le reste de la cuisine. Le style de cet îlot qui trône au beau milieu de la cuisine est inégalable. Même si cette installation revient souvent chère, il n’y a pas mieux et plus simple. Elle présente ainsi de nombreux avantages :

  • la surface de travail est considérablement augmentée;
  • l’îlot étant capable d’accueillir des meubles de grande capacité, le volume de rangement est ainsi augmenté;
  • l’espace de circulation est parfaitement optimisé, et le triangle d’activité est respecté
  • l’espace est très convivial.

La cuisine en L

La cuisine en L ou cuisine en angle est la plus approuvée par la majorité des ménages français, elle est en effet l’implantation la plus populaire. Elle offre souvent de nombreux rangements et équipements pouvant être répartis sur les deux linéaires.

La cuisine en L a cette particularité de s’adapter à toutes les configurations de cuisine, que la pièce soit fermée ou ouverte, grande, moyenne ou petite. Elle facilite la création d’un espace de repas dans votre cuisine. Il suffit donc d’aménager les équipements le long des murs, ce qui aura pour effet de libérer le centre de la pièce pour l’installation d’une table et quelques chaises.

Une cuisine en L peut aussi bien accueillir un îlot central. Lorsque la cuisine est ouverte face à la salle ou au salon, l’îlot peut jouer le rôle de séparateur afin de délimiter les espaces. Une telle implantation offre aussi une belle surface de plan de travail. Pour y parvenir, il est impératif de maximiser l’espace disponible le long des murs. 

Pour avoir un plan de travail avec le maximum d’espace possible, vous devrez occuper les deux murs et multiplier les rangements en hauteur. L’idéal serait également d’occuper l’angle en L de votre cuisine par un évier d’angle afin d’avoir un peu plus d’espace.

Elle favorise en outre l’ajout d’étagères murales afin d’y glisser des objets utiles. Elle permet de gagner aussi en capacité de rangement. Toutefois, les espaces de rangement d’angles ne sont pas toujours faciles à optimiser.

Cuisine en L
Plan 3D : Sketchup 3DWarehouse – HiepHiepHuis

La cuisine en I

Encore appelée cuisine en longueur ou cuisine couloir, son choix dans votre plan de cuisine s’impose quand vous manquez d’espace et que votre pièce est étroite. Elle est considérée comme la moins chère des implantations de cuisine. En effet, si vous avez un petit budget pour votre projet, cette option est faite pour vous.

Cette implantation semble naturellement manquer d’ergonomie, mais avec un peu plus d’inventivité et de savoir-faire, vous pourrez faire des merveilles. Une cuisine en longueur se situe souvent dans un passage ou dans le prolongement d’un mur d’entrée. S’il vous arrivait de choisir l’option où la cuisine est ouverte sur le salon ou la salle à manger, le résultat pourrait être intéressant. 

Ce type d’implantation est compatible tant avec les cuisines ouvertes que fermées. Il y a aussi une certaine facilité à l’accès aux espaces de rangements et la pose d’une telle cuisine est assez simple.

L’implantation en I présente quand même certains inconvénients :

  • le triangle d’activité est plus restreint en raison de l’étroitesse de la pièce;
  • le manque de convivialité
  • les espaces de rangements et la surface de plan de travail sont également très limités.
Cuisine noir en I
3D : Sketchup 3DWarehouse – Milano Smart Living

La cuisine en G

Pour un plan de cuisine incluant une implantation ouverte, large et confortable, celle-ci est idéale. Elle est souvent considérée comme la plus spacieuse et présente une très bonne ergonomie. Elle a toutefois un coût d’installation assez élevé.

Elle offre un coin de repas pouvant être intégré au comptoir de la cuisine, ce qui économise un peu de place dans le salon ou la salle à manger. Elle offre aussi un cadre très convivial, avec des espaces de rangements et une surface de plan de travail très large. L’inconvénient serait que ce type de cuisine est plus chère que la moyenne.

La cuisine en parallèle

Si vous habitez un logement assez restreint, qui ne dispose que d’une cuisine fermée de surface faible, cette implantation est peut-être votre meilleure option. Ce type de cuisine implique en effet deux murs se faisant face, il est donc possible d’y aligner les meubles et appareils électroménagers.

Ce type d’implantation peut offrir une bonne ergonomie avec un peu de savoir-faire. Les meubles et appareils électroménagers étant alignés le long des murs, cela rend la pièce un peu plus compacte et maximise l’espace de rangement. La surface de plan de travail y est assez confortable. Cette implantation a comme inconvénient de n’être compatible qu’avec les pièces fermées assez étroites.

La cuisine en U

Cette implantation de cuisine est fonctionnelle, elle fluidifie la circulation et est même considérée comme la plus ergonomique. La cuisine en U nécessite une pièce relativement large. Elle offre un plan de travail assez large avec de nombreux espaces de rangements. Elle est compatible avec les cuisines ouvertes ou fermées et facilite une parfaite convivialité pour de bons moments en famille. 

L’aménagement d’une cuisine carrée

Une cuisine carrée, c’est juste une cuisine aménagée dans une pièce en forme de quadrilatère à angles droits et avec des côtés à peu près égaux. Aménager une cuisine carrée n’est pas aussi compliqué que l’on pense.

Ce type d’organisation de l’espace favorise tous les agencements possibles, notamment les dispositions de cuisine en parallèle, en L, en U, en I, en G ou tout autre type d’implantation. Peu importe le type d’implantation, pour un espace carré, l’essentiel est de profiter des angles et des murs afin d’y entreposer les meubles et appareils électroménagers. 

Une fois réalisé dans les règles de l’art, l’aménagement d’une cuisine carrée doit offrir une bonne ergonomie, un plan de travail très conséquent, ainsi qu’un bon ordre de rangement.

Quelques logiciels pour un plan de cuisine

Un logiciel de cuisine est un outil permettant de créer une cuisine fonctionnelle et esthétique. Pour une construction ou une rénovation, un logiciel de cuisine permet la conception claire et détaillée en image d’un plan de cuisine. Voici donc quelques logiciels de cuisine 3D pour concevoir votre plan de cuisine.

Le logiciel de cuisine 3D gratuit de Leroy Merlin

C’est un logiciel gratuit. Très facile à télécharger et à utiliser, il permet à l’utilisateur de suivre les consignes de l’assistant étape par étape pour la réalisation de son projet. C’est l’outil idéal pour ceux qui ont du mal avec l’informatique.

Le logiciel Ikea 3D cuisine

C’est un logiciel qui n’est utilisable qu’en ligne. Sa qualité graphique n’est pas la meilleure de toutes , mais elle est simple, pratique, et a une interface intuitive.

Le logiciel Casto 3D

Il est considéré comme le plus facile à utiliser. Très simple à installer, il facilite l’aménagement de votre cuisine grâce à des styles préexistants en magasin.

Trouvez un artisan pour votre projet