Sans nos artisans d’art, LILM n’aurait pas lieu d’être ! C’est pourquoi, nous tenons à vous présenter le parcours, l’histoire et les anecdotes de nos créateurs qui vendent sur LILM. Aujourd’hui, Viviane Wolff, artisan mosaïste (et l’une de nos premières partenaires) nous a ouvert les portes de son atelier, situé sur les rives du lac d’Annecy.

Viviane Wolff, de la banque à la mosaïque

Viviane travaillait dans le secteur bancaire avant de se lancer, en 2003, dans la mosaïque. Cette reconversion était pour elle une évidence, dans un secteur rigide qui laisse peu de place à la créativité. Formée à l’institut M comme Mosaïque, à l’école de mosaïque de Genève et auprès de maîtres mosaïstes français et italiens ; Viviane a peu à peu développé son activité jusqu’à la création de son entreprise en 2010. Un choix qui lui permet aujourd’hui de vivre de sa passion : son métier d’artisan mosaïste.

Mosaïste, un métier aux multiples facettes

Son activité est assez variée, elle réalise des mosaïques contemporaines : pièces uniques et sur-mesure pour les particuliers comme du mobilier ou de la décoration : des tables, des miroirs, des tableaux… mais aussi des crédences de cuisines, des salles de bain et la liste est encore longue ! Vous retrouverez prochainement les mosaïques de Viviane Wolff sur LILM.

La formation est une autre activité importante de l’emploi du temps de Viviane. Depuis plusieurs années, elle transmet son savoir, mais surtout sa passion et son amour pour cet art millénaire à une centaine d’élèves, réunis en petit groupe. Cela représente plus de 400 heures de formation par an !

À lire aussi  L'incroyable projet sur-mesure pour Zeuxis Art !

Mais ce n’est pas tout! Elle intervient aussi sur des chantiers collectifs dans des collectivités, des écoles et aussi à l’international. En effet Viviane a participé à la réalisation de chantiers sur différents continents comme au Chili à Puente Alto, en Sibérie au lac Baïkal, en Italie près de Florence et en France.

L’interview LILM

Et le meilleur moyen de continuer ce portrait, c’est de donner la parole à Viviane et la laisser répondre à nos questions.

Comment avez-vous su vous imposer dans ce métier, développer votre activité ?

Viviane : “je pense que c’est la passion qui m’a toujours guidée et m’a permis d’avoir le courage, la ténacité nécessaire pour traverser les moments difficiles, s’accrocher. En effet il ne suffisait pas de créer l’entreprise, il fallait avant tout créer le métier de mosaïste qui est méconnu même s’il existe depuis plus de 5 000 ans…”

Les interventions à l’international sont des opportunités vraiment enrichissantes, que vous ont-elles apporté ?

Viviane : “C’est avant tout des rencontres avec les gens du pays, c’est une expérience totalement différente que d’y aller en tant que touriste. C’est très enrichissant ! Pendant 1 mois au Chili, j’étais plongée dans la culture du pays, la façon de travailler et il en est de même pour la Sibérie ou l’Italie ! Ces interventions m’ont aussi permis de m’accomplir dans le métier, d’élargir mon réseau mais surtout de gagner en notoriété et légitimité. Ce sont des expériences à la fois riches humainement mais aussi professionnellement !”

À lire aussi  Le comptoir Glossier sur-mesure chez Colette

Viviane Wolff mosaiste Annecy mosaique siberie

Vous êtes devenue l’ambassadrice de LILM, qu’est-ce que cela représente pour vous ?

Viviane : “Je trouve que c’est un nouveau concept qui a de l’avenir, il ouvre le métier d’artisan sur un autre plan, une autre clientèle que la mienne, il facilite l’accès à un marché difficile à atteindre étant donné que je préfère consacrer mon activité à la création, à l’enseignement qu’aux marathons dans divers salons et expositions qui demandent beaucoup d’énergie.

Pour moi LILM est comme une passerelle sur un marché de créations originales et de très bonne qualité à la recherche d’éthique. Il y a des clients qui ont des besoins insatisfaits et de l’autre côté des artisans qui ont un savoir faire et qui ont du mal à trouver leur clientèle. LILM permet de faire le lien entre le client et l’artisan, de réunir l’offre et la demande. C’est une alliance qui a mon avis va porter ses fruits et qui a besoin de se faire reconnaître..”

Bientôt les mosaïques de Viviane Wolff seront sur LILM, abonnez-vous à notre newsletter :