Qui dit début de l’été, dit terrasses ! Le confinement a été levé et les bars et restaurants ont rouverts. Alors, pour déjeuner ou juste se relaxer autour d’un verre, c’est la période idéale pour flâner en terrasse. 

En tant que responsable d’un café ou d’un restaurant, quoi de mieux que d’aménager votre terrasse comme il se doit pour attirer encore plus de clients ? Car qu’on se le dise, votre terrasse marque la première rencontre du client et permet de faire profiter votre clientèle d’un nouveau confort tout en augmentant votre attractivité. 

LILM vous donne tous ses conseils pour l’aménagement d’une terrasse de café restaurant qui vous permettra d’attirer de nouveaux clients !

aménagement terrasse café restaurant
© Pinterest

L’aspect légal de l’aménagement d’une terrasse de café restaurant 

Une terrasse pour un restaurant ou un café c’est un plus à ne pas négliger. Car qui dit plus de surface, dit capacité d’accueillir plus de clients. Mais attention, certains détails sont à prendre en compte car un café ou un restaurant n’est pas toujours doté d’un espace extérieur. 

Demande d’autorisation d’occupation temporaire

En effet, tout restaurant ou débitant de boissons souhaitant occuper un trottoir ou une place pour installer une terrasse doit obligatoirement solliciter le service administratif pour obtenir une autorisation d’occupation temporaire du domaine public (AOT). Cette dernière prend la forme d’un arrêté et entraîne le paiement d’une redevance. Elle varie selon l’étendue de la terrasse, la durée d’exploitation, la valeur commerciale de la voie considérée… De plus, il existe deux sortes d’AOT :
– Le permis de stationnement permettant l’occupation sans emprise au sol (terrasse ouverte).
– La permission de voirie permettant une occupation privative avec emprise au sol (terrasse fermée).

Des demandes qui sont à effectuer auprès de la mairie puisqu’il s’agit du domaine public communal.
Cependant, dans certaines communes, seuls les propriétaires de fonds de commerce situés en rez-de-chaussée et ouverts au public, peuvent obtenir une autorisation de terrasse ou d’étalage.

Conditions obligatoires

Pour que la demande d’un permis de stationnement ou de voirie soit acceptée, certaines conditions doivent être respectées, au risque d’être exposé à une contravention de 1.500€.
La première, est que la terrasse ne gêne en aucun cas la circulation du public (Personnes à Mobilité Réduite, véhicules de secours…). De plus, la terrasse doit laisser libre l’accès aux immeubles voisins et préserver la tranquillité des riverains. Ainsi que respecter les dates et les horaires d’installation fixés dans l’autorisation et respecter les règles d’hygiène.

© La péninsule

Comment aménager votre terrasse ?

Une fois l’AOT en poche, vous savez désormais la surface exacte que vous avez le droit d’occuper. Pour ne pas prendre le risque de s’exposer à une amende, il est important de respecter votre espace extérieur et bien délimiter votre terrasse. Pour cela, vous pouvez utiliser des séparateurs de terrasse fins et peu encombrants. Ces derniers vont vous permettre d’aménager un espace extérieur délimité, tout en abritant de la poussière des véhicules qui circulent ou encore du vent et de la pluie. En effet, la météo est un élément à prendre en compte selon votre zone géographique.

Alors une terrasse complétement fermée, des paravents, une terrasse à demi ouverte… Quoi qu’il en soit la règle ici est de penser dans un premier temps aux clients. 
Le but étant de les protéger du soleil comme du froid en installant notamment des parasols ou des chauffages à infrarouge sous forme de pylône très utilisés en hiver.

De plus, si la terrasse se veut un lieu cosy et agréable, il doit surtout être fonctionnel. Pour cela, optimisez votre espace et prévoyez des allées suffisamment larges pour faciliter le passage du personnel et permettre aux poussettes et personnes handicapées de circuler. Choisissez alors des tables de petite dimension (60 à 70 cm) et de forme plutôt carrée afin de pouvoir les mettre côtes à côtes ou les assembler facilement. De plus, favorisez un mobilier pliant, léger et surtout encastrable tout en étant confortable. Celui-ci vous permettra de faire évoluer le nombre de tables sur la terrasse en cours de service et faciliter le rangement une fois celui-ci terminé.
Enfin, une terrasse modulable apporte un côté épuré, synonyme de confort.

aménagement terrasse restaurant

Quels matériaux pour votre terrasse ? 

Voué à un usage quotidien, le mobilier de terrasse de restaurant devra recevoir une attention particulière. Subissant le soleil, le vent, la pluie, les changements de température, il devra donc être suffisamment solide, pratique et simple à nettoyer. 

Pour l’aménagement d’une terrasse de café restaurant, optez idéalement pour des tables et chaises conçues avec une structure en aluminium, qui est un matériau haut de gamme offrant une longue durée de vie à votre mobilier. 

De plus, vous pouvez également faire le choix du tressage synthétique pour votre terrasse. Décliné de façon classique, moderne ou plus traditionnelle, il plaira à vos clients et résiste suffisamment aux intempéries et aux UV pour perdurer dans le temps. Côté entretien, le tressage n’est pas difficile à nettoyer mais une surface lisse l’est davantage.

aménagement terrasse café restaurant
© Paris zigzag

Comment décorer votre terrasse de café restaurant ? 

Une terrasse vous démarquera toujours d’un autre restaurateur n’en possédant pas. Toutefois, il faudra vous démarquer de ceux qui en ont une et convaincre les passants de venir dans votre établissement plutôt que chez votre voisin. En effet, votre terrasse est votre vitrine, c’est la première chose que vos clients verront. C’est pourquoi elle doit être particulièrement attirante et se démarquer, et plus votre café ou restaurant est plein, plus il attire de nouveaux clients. Pour donner envie aux passants de s’arrêter le temps d’un repas ou d’un café, en plus d’une jolie carte, il est conseillé de donner du cachet à sa terrasse, avec une décoration personnalisée. 

Des couleurs pop 

Afin que vous puissiez vous développer, n’hésitez pas à miser sur les tonalités pimpantes pour attirer le regard. Une chaise en polypropylène ou en métal rouge et une table bistrot qui se tourne vers le vintage chic. N’oubliez pas que le mobilier devra se fondre dans le décor, quel qu’en soit le style.  Idéales pour un style industriel ou vintage, les couleurs vives s’associent parfaitement à l’acier ainsi qu’à un dallage clair qui mettra en valeur le mobilier coloré.

table et chaise de bistrot pour terrasse de café restaurant
© Unsplash

Des couleurs pastel 

Sur une terrasse en bois, misez sur des coloris naturels comme le rouge terracotta ou le vert lichen par exemple. Ces dernières ont l’avantage de s’assortir facilement au taupe ou à l’écru qui apportent un côté épuré et relaxant à votre décoration. Les chaises et tables doivent faire écho également aux toiles des parasols ou des séparateurs. Attention tout de même aux couleurs claires qui sont très salissantes et difficile d’entretien. 

Et n’oubliez pas que le maitre mot de l’aménagement de votre terrasse de café restaurant reste le confort (et l’happy hour aussi) !