Le choix d’une essence de bois plutôt qu’une autre dépend pour beaucoup de son utilisation finale. En agencement ou bien en menuiserie, on fait attention en priorité à l’exposition du bois à l’humidité. Car tous les bois ne résistent pas de la même façon à l’eau, que ce soit avec un traitement thermique ou bien naturellement. Il est d’usage de se référer à la classification d’emploi du bois provenant de la norme NF EN 335. En tout, le bois se répartit en cinq classes, et voici les différentes classifications et le classement par qualité du bois :

Bois de classe 1

Le bois de classe 1 est le bois le moins résistant à l’humidité. Il conviendra de l’utiliser pour de l’ameublement et de la menuiserie située à l’intérieur des demeures, comme les escaliers, les portes et les parquets de salon. Ce type de bois ne saurait apprécier un taux d’humidité dans l’air supérieur à 20%. Apprécié pour son faible prix par ailleurs, il n’en est pas moins noble.

escalier en bois de classe 1

Classement du bois, le n°2

Le bois de classe 2 résistera à un taux d’humidité supérieur à 20% de façon très exceptionnelle. L’utilisation de ce type de bois réside dans l’ossature et les charpentes des habitations, donc à l’intérieur.

Bois de classe 3

façade en bois 3ème au classement

Ce type de bois accepte plus volontiers l’humidité supérieure à 20%. Habituellement placé en extérieur, il ne sera cependant pas en contact direct avec la terre ni l’eau. Le bois de classe 3 s’emploie pour le bardage, les volets, les terrasses et le mobilier de jardin par exemple.

Bois de classe 4

Le bois de classe 4 résiste plutôt bien aux intempéries et peut être en contact direct avec le sol et l’eau douce ; c’est ainsi que les poteaux, pontons ou clôtures doivent se composer de ce type de bois. Stabilisés soit naturellement comme les bois exotiques, soit après un traitement naturel thermique comme pour le frêne, ils sont imputrescibles. Si comme on vous le disait dans un article précédent, utiliser du frêne thermo chauffé est plus raisonné que faire venir du bois exotique, le prix n’en est pas moins cher, malheureusement.

terrasse en bois de classe 4
Terrasse en bois de classe 4 minimum

Bois de classe 5

On est là dans la classe d’emploi maximale. Les bois de classe 5 peuvent eux être immergés dans l’eau salée et toutefois y résister. Très durables, ils sont très prisés et proviennent des forêts tropicales comme l’Amazonie brésilienne. Ce sont également les bois les plus chers.

Autre classement de la qualité du bois

Au-delà de ce classement officiel du bois, vous pourrez trouver la classification suivante, plutôt portée sur l’esthétique :

  • Bois de qualité ébénisterie : ce bois ne possède aucun noeud. Il est très esthétique, de qualité zéro défaut.
  • Bois de belle menuiserie : on y accepte quelques noeuds, en tout cas qui restent minimes. Matériau durable, massif ou abouté, il s’utilise en agencement intérieur.
  • Bois de menuiserie : si les noeuds sont plus présents, ils ne gâchent pas l’esthétisme du bois et surtout, ils sont sains et résistants.
  • Bois de menuiserie rustique : noeuds et fentes y sont admis. On l’utilise alors quand l’aspect esthétique n’a pas d’importance.

En fonction de l’utilisation que vous souhaitez en faire il convient donc de bien distinguer les différentes classes du bois. Pour un parquet, du mobilier, ou une structure en contact direct avec l’eau, les bois à privilégier ne seront pas les mêmes. Si cet article sur le classement du bois vous intéresse et que certaines questions subsistent encore, contactez nos experts. Ils sont à votre disposition pour vous aider et vous conseiller sur tous types de projet !