Aujourd’hui sur le blog on revient sur une question souvent posée…

Quelles sont les différences entre la poterie et la céramique?

On vous répond !

Avant de parler des différences, il existe un point commun  entre poterie et céramique. A l’origine la céramique du grec était la poterie du latin.

Un autre point commun, le matériau travaillé.

Les deux artisans potier et céramiste travaillent tous deux la terre, qui est une pâte issue de mélanges. Le céramiste travaille principalement ses objets à partir d’argile (cuit à basse ou à haute température) alors que le potier travaille essentiellement avec de la terre cuite.(mélange d’argile et de marne) Le mélange va varier en fonction de la matière première de l’objet travaillé :

La faïence : mélange d’argile, de sablae et de marne (roche sédimentaire constituée d’argile et de calcaire)

Mélange de Faïence et de Porcelaine pour le Vase RÉMINISCENCE PICOS

Le grès : terre argileuse à forte teneur en silice

Vase blanc en grès

La porcelaine

Mélange de kaolin (roche argileuse résultant de l’altération des granites) pour 50%, d’argile, de felspath (minéral contenu dans un grand nombre de roches cristallines) et de quartz. Elle reste de couleur blanche à cause de l’ingrédient kaolin.

PORCELAIN SUMMER BOWL ASIA

(A différencier du Raku qui est une technique de cuisson.)

Beaucoup de mots techniques, en effet ! Vous êtes toujours là ? Passons aux outils à présent !

Que l’on fasse de la poterie ou de la céramique, l’atelier comprend un outil essentiel : le tour. Ce dernier permet à l’artisan de créer ses pièces avec la technique du tournage. Le tour permet de creuser, guider, former l’objet par la pression des doigts.

D’autre part, les métiers du potier et du céramiste sont étroitement liés. L’artisan qu’il soit potier ou céramiste imagine ses objets, les conçoit, les cuit, les décore et les émaille.

Quelles sont alors les différences entre la poterie et la céramique ?

Il n’y en a pas vraiment à proprement parler… C’est l’usage et la destination des objets qui différencient les deux univers. Le potier conçoit des objets utilitaires (vaisselles, vases, bols, théières…) alors que le céramiste propose des objets plus haut de gamme en porcelaine ou faïence. Généralement les céramiques sont des objets artistiques mais parfois utilitaires.

La frontière entre les deux termes est assez mince vous l’aurez compris, le vocabulaire et les pratiques évoluent. On parle désormais de poterie d’art, lui donnant ainsi une place aussi honorable que la céramique.