Dès qu’il a été possible de les importer, les bois exotiques sont devenus très populaires et très demandés. Résistants dans le temps et face aux intempéries, ils ont fleuri sur nos terrasses en bois ; puis dans nos meubles, qu’ils aient vocation à rester à l’extérieur ou non. Pourtant, rien qu’en France nous avons accès à de nouvelles techniques pouvant nous faire privilégier des essences de bois locales, et ainsi préserver les forêts tropicales.

gros plan coupe de bois

La déforestation en Amazonie ne fait qu’augmenter

Les essences de bois exotiques les plus utilisées proviennent du Brésil. Particulièrement, l’ipé qui est un bois très dense et très dur, est très prisé. Malheureusement, la forte demande venant du monde entier provoque des trafics illégaux d’ipé ainsi que la déforestation de l’Amazonie brésilienne. Celle-ci a plus que doublé en 2019, passant à 8 970 km2 de déforestation en un an.

D’autres bois exotiques ont la cote, qui proviennent d’Afrique centrale. Padouk (ou santal), cumaru … On a choisi ces bois pour leur densité et leur résistance à l’eau. Aussi, leur couleur plutôt foncée ou bien rougeâtre est devenue la norme pour les terrasses et les mobiliers en bois.

Quant au teck, qui couvre volontiers le mobilier de jardin et les terrasses, il provient d’Asie. Arbre tropical imputrescible, il résiste bien au vent et à la pluie. Avec ces qualités incomparables, il envahit également les meubles de salle de bain.

Les essences de bois locales à découvrir

Forêt avec bois coupé empilé

Face à la demande de bois exotiques, on a boudé les bois de nos forêts. Alors que le territoire français compte près de 130 essences différentes à exploiter ! La majeure partie de la forêt française se compose de feuillus comme le chêne et le hêtre, mais les résineux ne sont pas en reste avec les pins, les sapins et les épicéas, en zone montagneuse et moyenne montagne. Toutes ces essences de bois disponibles peuvent donc remplacer le bois exotique, que ce soit après traitement ou bien de façon adaptée. Choisir une essence locale est ainsi un geste écologique, responsable et encourageant pour les circuits courts et raisonnés.

Comment le bois local peut concurrencer le bois exotique ?

Il existe des traitements thermiques non chimiques qui améliorent les qualités du bois. Notamment, la stabilité du bois et sa durabilité peuvent augmenter considérablement grâce à ce procédé écologique. On peut alors utiliser du chêne, du frêne ou encore du hêtre et du peuplier pour confectionner des meubles résistants. Pour homogénéiser et intensifier la couleur de ce bois, il est également possible de les traiter à l’huile.

Quelles sont les essences de bois locales à privilégier ?

rondins de bois

Outre les essences de bois mentionnées ci-dessus, pensons aux essences de bois suivantes avant d’évoquer les essences d’ailleurs :

  • Le merisier ou le cerisier : un bois rouge clair qui a un grain fin. Il apporte un côté chaleureux aux meubles d’intérieur.
  • Le poirier : arbre fruitier rose clair, qui remplace l’ébène une fois teinté. Bois stable.
  • Le peuplier ou le tilleul : bois clairs et tendre, ils s’utilisent en ébénisterie et en menuiserie d’intérieur.
  • Le douglas, descendant du pin d’Orégon, est très apprécié en extérieur.
  • Le cyprès est très résistant aux intempéries, tout comme l’acacia.
  • D’autres essences de bois comme l’alisier, le charme, l’épicéa, le sycomore… Peuvent permettre de fabriquer des meubles en adéquation avec la préservation de l’environnement.

Vous avez désormais toutes les informations nécessaires à propos des différentes essences de bois existantes. Afin de préserver notre environnement nous vous recommandons vivement de privilégier les bois de nos forêts françaises. Vos meubles n’en seront que de meilleure qualité !