Artisan et réseaux sociaux : 4 conseils pour soigner son image !

Développer mon activité, Guide artisan

On ne présente plus le choix du digital dans le domaine de l’artisanat. Auto entrepreneur, petite ou grande entreprise, un média social est une bonne manière de diffuser des messages. Mieux vaut se présenter de la meilleure façon possible ! Car la réputation de votre société est en jeu. Vous êtes artisan et les réseaux sociaux vous intéressent ? LILM vous conseille pour soigner votre image sur Internet !

Le besoin d’une présence en ligne

Aujourd’hui, il ne s’agit plus seulement de vendre ses produits en direct avec les clients. Un monde parallèle existe pour promouvoir ses créations : le web. Et pas question d’y échapper ! Car certaines situations impliquent l’emploi du Net pour faire vivre une entreprise. La crise sanitaire a en effet démontré la capacité d’Internet à assurer la vente dans tous les domaines confondus… Pour cela, il existe de nombreux outils à mettre en place :

  • Un site internet à la fois esthétique et fonctionnel, pour présenter vos produits et vos services ;
  • Un blog, afin de d’évoquer les thèmes qui vous passionnent, donner des conseils, informer sur certains sujets ;
  • La newsletter, idéale pour fidéliser les clients et augmenter le trafic sur votre site Internet ;
  • Les réseaux sociaux, véritables espaces d’échange et de prospection ciblée – outils intéressants pour améliorer son image de marque.

Pour un artisan, les réseaux sociaux deviennent indispensables. Alors, il est temps de s’y mettre ! Comprendre leur fonctionnement, savoir les utiliser de manière optimale, se mettre en valeur… On vous explique l’intérêt des réseaux sociaux pour votre société dans la suite de l’article !

Les réseaux sociaux et leurs avantages pour une entreprise

Facebook, Twitter, Instagram, LinkedIn, Pinterest ou encore TikTok… Les médias sociaux se multiplient et donnent l’embarras du choix quant à la communication web. S’il n’est pas conseillé de tous les utiliser, certains peuvent parfaitement correspondre à votre activité professionnelle. En tant qu’artisan, les réseaux sociaux ont du potentiel ! Car ils offrent effectivement de nombreux avantages :

  • Mieux connaître et cibler votre public (âge, sexe, centres d’intérêt, zone géographique…) pour adapter vos offres ;
  • Augmenter la visibilité de la société avec l’absence de barrières géographiques ;
  • Améliorer l’image de la marque : élaborer une stratégie éditoriale, créer du contenu riche et diversifié, publier fréquemment ;
  • Montrer la dynamique de l’entreprise et ses valeurs ;
  • Gagner en crédibilité dans son domaine d’expertise, avec du contenu de qualité ;
  • Agrandir le réseau, trouver de nouveaux clients et fidéliser les anciens (offres promotionnelles, jeux concours…) ;
  • Obtenir directement les retours et les avis des consommateurs, une bonne façon de modifier un produit ou d’en créer un nouveau ;
  • Découvrir des informations clefs chez vos concurrents, permettant d’améliorer la connaissance du marché ;
  • Créer une relation de confiance avec les internautes ;
  • Accroître le trafic vers votre site Internet ;
  • Mesurer les résultats des actions marketing avec les données en temps réel, pour faire évoluer la stratégie de l’entreprise.

Alors, pourquoi se priver de ce mode de communication ? Les réseaux sociaux pour les artisans ont aussi un avantage : le faible coût. En réalité, une façon économique de débuter et se faire connaître sur le web passe par les médias sociaux. Et d’assurer une gestion régulière de ces derniers ! L’idée ? Vous montrer et ne pas vous faire oublier. On vous explique comment – car il faut appréhender certaines techniques !

artisan réseaux sociaux
Source : Pixabay

Artisan et réseaux sociaux, comment faire ?

Tout d’abord, quand vous débutez sur le web avec votre marque, mieux vaut cibler les réseaux sociaux adaptés à votre secteur. Car chaque réseau social possède son propre mode de communication. Ainsi, mieux vaut savoir à l’avance les médias fréquentés par sa cible ! Sinon, vous allez droit dans le mur – et pas nécessairement celui de Facebook.

Une fois votre clientèle définie et vos attentes mises en avant, il est temps de choisir vos réseaux sociaux, en commençant par les plus « pros ».

Facebook

Média social le plus utilisé, Facebook reste encore un incontournable sur le web. Textes, images et vidéos, il est possible de poster différents types de contenus. Toutefois, si la majorité de vos prospects ont un compte, mieux vaut savoir se démarquer. Car la concurrence est rude… Les campagnes de publicité Facebook sont vos alliées pour développer votre communauté !

Twitter

Réseau social d’informations, Twitter permet de réagir en temps réel aux commentaires des internautes. Cet outil de veille donne également l’opportunité d’en savoir davantage sur la concurrence. Pourtant, hormis les domaines de l’information et des nouvelles technologies, le compte Twitter peut s’avérer peu utile pour l’artisan.

LinkedIn

Ce réseau social a un objectif : développer votre réseau professionnel. Il est possible de se constituer un véritable carnet d’adresses avec l’opportunité de se présenter à de futurs collaborateurs. Un média très efficace pour le réseautage ! LinkedIn sert également d’outil de recrutement pour trouver ou proposer un emploi en ligne.

artisan réseaux sociaux
Source : Unsplash

Le choix des réseaux axés sur l’image

Vous aimez mettre en avant vos créations ? Vous avez bien raison ! Une superbe armoire normande, un plan de travail en marbre, un buffet en bois massif… Un artisan, en passant par les réseaux sociaux, doit pouvoir montrer son travail. Et certains réseaux sociaux vous aident à montrer votre savoir-faire en ligne !

Instagram

Cette application permet essentiellement de partager des photos et des vidéos de courte durée. Mettre en place une stratégie de storytelling avec l’image ? Mettre en valeur vos produits ? Partager vos créations ? Instagram, un bon choix pour toucher une large audience !

Youtube

Premier réseau social pour le partage de vidéos, Youtube peut aisément s’intégrer dans une stratégie de communication. 16 heures, c’est le temps hebdomadaire passé par les internautes à regarder des vidéos.* Promouvoir vos produits, montrer les étapes de création d’un meuble et améliorer votre référencement sont les principaux avantages apportés par cette plateforme.
*Chiffres mis en avant par Wyzowl en 2020.

Pinterest

Développer son image de marque visuelle, c’est l’atout principal de cette plateforme. Il est ainsi possible d’épingler des photos dans des dossiers, pour les partager avec son réseau. Pratique pour présenter vos réalisations et attirer du trafic sur votre site web !

Le bon choix pour le nombre de réseaux sociaux de l’artisan ? Au maximum, trois présences fortes pour éviter de se disperser. Et, bien entendu, il s’agit bien gérer chaque réseau social. LILM vous guide pour assurer une bonne présence en ligne avec les conseils suivants.

Conseil 1 : se créer un profil soigné (orthographe, photos, politesse…)

Pour l’artisan, les réseaux sociaux doivent refléter les valeurs de l’entreprise. Il serait dommage de se dénigrer par manque de conseils ! Vous pouvez correctement présenter votre savoir-faire et ses qualités qui vous diffèrent des autres. Alors, place aux petits tips pour créer un profil soigné !

Bien compléter votre profil

Il est intéressant de connaître votre parcours et d’avoir une idée de la formation que vous avez suivi. Vous n’êtes pas devenu(e) menuisier/menuisière ou peintre par hasard ! Expérience professionnelle, études, présentation des réalisations… Ces éléments aident à choisir votre talent plutôt qu’un autre.

Miser sur les recommandations

Il est possible d’être recommandé(e) sur certains réseaux sociaux. En tant qu’artisan, cela peut vous servir ! Des collègues et/ou des clients peuvent ainsi mettre en avant vos compétences, après avoir travaillé avec vous ou profité de votre maîtrise du bois (par exemple).

Cibler et élargir son réseau

Façonner son réseau professionnel, oui, mais de la bonne façon ! L’objectif : viser les personnes du même domaine que vous. Les anciens de votre formation, notamment, sont un bon début pour agrandir son cercle de connaissances.

Publier des photos et des articles en rapport avec votre profession

Présenter son travail passe par la publication de photos de vos créations. En effet, il faut donner envie aux internautes de faire appel à vos services ! Comme une vitrine de magasin, votre profil d’artisan sur les réseaux sociaux doit être mis en avant. Sans oublier des articles de fond évoquant des aspects de votre métier, des détails de certains meubles, etc.

Une fois le profil créé, il est important de gérer sa réputation en ligne. Pour cela, nous vous donnons quelques conseils dans la suite de l’article.

Conseil 2 : gérer l’e-réputation de l’artisan sur les réseaux sociaux

Analyser sa présence sur le web, travailler sur l’image que vous souhaitez renvoyer, améliorer son référencement naturel… Il y a du boulot ! Car oui, la réputation de votre entreprise est à tenir. Cependant, quelles sont les solutions ?

Effectuer une veille de votre e-réputation

Tout d’abord, identifiez les réseaux sociaux sur lesquels on parle de votre entreprise. Etudiez attentivement ce qu’on dit de vous ! En négatif, en bien, de manière neutre ? En général, découvrez comment votre entreprise est perçue par les internautes via le web.

Communiquer pour promouvoir votre savoir-faire

En quelques mots : ne soyez pas soumis aux commentaires et avis des internautes. Il s’agit de bien communiquer pour faire la promotion de sa propre entreprise. De ce fait, on passe à l’action ! Offrez du positif et impliquez les personnes dans vos projets. Vous pouvez surtout suggérer des jeux concours et des programmes de fidélisation. Envahissez la toile de contenus positifs pour contrer le négatif !

Proposer de la qualité aux internautes

Les personnes qui vous suivent sur les réseaux sociaux doivent s’identifier à vos valeurs. Des phrases alambiquées, de la négativité, un site flou, des fautes ? Pas sûr que les personnes souhaitent vous suivre bien longtemps ! Place à la qualité avec des visuels travaillés, les textes peaufinés et un discours clair.

Mieux vaut garder un œil sur votre réputation ! Et si vous établissiez une stratégie d’e-réputation pour suivre une ligne précise ? La suite au prochain paragraphe.

artisan réseaux sociaux
Source : Unsplash

Conseil 3 : mettre en place une stratégie d’e-réputation

Avant tout, il est essentiel de choisir un outil de gestion de la e-réputation. Cela passe principalement par Google Alerts, qui est gratuit, mais les logiciels payants possèdent un grand nombre de fonctionnalités efficaces pour votre e-réputation. Une fois le bon outil adopté, il est temps de définir vos objectifs.

En tant qu’artisan, les réseaux sociaux deviennent un lieu d’interaction essentiel dans votre domaine d’activité. Quel plaisir d’échanger sur les matériaux pour les meubles et les techniques d’agencement ! Mais gare aux mauvais retours des internautes… La stratégie d’e-réputation regroupe plusieurs points clés :

  • L’identification de vos points faibles (communication insuffisante, mauvais SAV…) ;
  • Travailler sur deux types d’image : l’image perçue (ce que votre cible perçoit de votre entreprise) et l’image voulue (ce que vous souhaitez transmettre à votre cible) ;
  • Surveiller et améliorer si besoin l’image interne de l’entreprise, pour vos collaborateurs et les employés (impact positif à l’extérieur de la société !).

A partir de ces éléments préalablement définis, il vous reste à mettre en place ces actions. N’oubliez pas l’importance de la régularité dans votre communication ! En effet, poster fréquemment et répondre aux avis des internautes offre un impact positif à l’entreprise. Mais cela demande du temps… Et si chaque artisan faisait appel à un professionnel des réseaux sociaux ? Découvrez les avantages de cette méthode.

Conseil 4 : un community manager chez l’artisan pour la gestion des réseaux sociaux

L’absence de pages ou de comptes dédiés à votre entreprise sur les médias sociaux donne une image péjorative à cette dernière. Par conséquent, être un artisan et avoir des réseaux sociaux reste primordial pour augmenter sa notoriété et attirer davantage de prospects. Mais se démarquer en ligne et créer du contenu pertinent et engageant demande du temps. Le community manager ou CM entre alors en scène !

  • Une gestion optimale des réseaux : Le community manager possède des compétences stratégiques, techniques et rédactionnelles, sans compter ses aptitudes en graphisme et sa créativité.
  • Un gain de temps : Pas toujours facile d’exercer en tant qu’artisan et de gérer les réseaux sociaux. Réagir aux évènements, répondre aux internautes, réaliser une veille d’e-réputation, dialoguer avec sa communauté… Un professionnel de la communication doit vous aider !
  • Une productivité à toute épreuve : Le CM utilise et maîtrise les outils pour assurer la gestion des médias sociaux. Notamment les outils de veille, de social media management, de programmation de posts et de growth hacking (développer rapidement une communauté).
  • Une formation à la gestion de crise… en cas de bad buzz.

Pour un artisan, le conseil en gestion des réseaux sociaux reste indispensable. N’hésitez pas à vous faire aider pour la promotion de votre propre image !