Atelier partagé : choisir l’espace collaboratif

Développer mon activité, Guide artisan

Travailler seul dans un petit atelier, ce n’est pas votre objectif ? En effet, la solitude à longueur de journée s’avère peu passionnante. Un atelier partagé devient l’endroit idéal pour collaborer et socialiser ! Un atelier de menuisier ou d’ébéniste, le bon lieu pour apprendre et fabriquer sereinement. Et un moyen abordable pour se lancer : accéder à un parc de machines et à un poste de travail, limiter l’investissement et sous-traiter certains travaux. Zoom sur l’aménagement d’un atelier pour créer des espaces partagés entre professionnels !

L’artisanat, un secteur d’emploi en pleine évolution

Entreprendre dans le domaine de l’artisanat est souvent un rêve pour beaucoup de personnes. Travailler le bois, tailler la pierre, coudre, garnir des sièges… Des métiers parfois rares mais si utiles ! L’artisanat ne manque pas de travail. En effet, ce secteur regroupe plus de 500 activités différentes et 250 métiers. Mais ce n’est pas tout ! Quelques chiffres ? L’artisanat, c’est :

  • Une entreprise française sur trois ;
  • 5 % du PIB de la France ;
  • Plus de trois millions d’actifs ;
  • Un chiffre d’affaires d’environ 300 milliards d’euros par an.

Ce secteur économique poursuit son développement avec environ 1,3 million de sociétés dans l’Hexagone. Sans compter les exportations vers l’international ! Car oui, l’artisanat français a du succès à l’étranger. 30% des exportateurs de notre pays sont des entreprises artisanales. Surprenant ? Pas tant que cela, car nos artisans ont du talent ! Il y a notamment plusieurs familles de métiers :

  • Le bâtiment, 49% des entreprises ;
  • La fabrication (meubles, textile…), 30% des artisans ;
  • Les services avec 14% des sociétés ;
  • L’alimentation, 7% des entreprises.

Outre les métiers classiques, de nouvelles professions émergent. Génie climatique et microélectronique par exemple. Et certaines filières comme l’écoconstruction prennent de l’ampleur ! Car oui, le « Made in France » reste un gage de qualité pour les français. Les avantages ? Valoriser le savoir-faire artisanal et traditionnel, consommation locale, préservation des emplois, moindre impact environnemental… L’artisanat français, c’est choisir l’authenticité de la fabrication !

atelier menuiserie partagé
Source : Unsplash

Travailler en tant qu’artisan

Le quotidien de l’artisan est principalement rythmé par son travail manuel. On l’imagine volontiers dans un atelier de menuisier, avec de nombreux outils et du bois autour. Oui mais avant tout, l’artisan possède un statut juridique. Ce dernier se définit par certains éléments :

  • L’exercice d’une activité professionnelle dans le bâtiment, la fabrication, les services ou l’alimentation ;
  • L’intervention de l’artisan pour son propre compte (indépendance économique) ;
  • Un effectif d’employés inférieur à 10 au moment de la création de l’entreprise ;
  • Une immatriculation au Répertoire des métiers auprès de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat.

A savoir, chaque artisan dispose d’une carte professionnelle à renouveler tous les ans. Une véritable reconnaissance pour ce professionnel et une garantie pour le consommateur ! Elle sert aussi à prouver la possession de certaines compétences dans le métier ciblé et la connaissance des règles de sécurité. Sans oublier la possibilité de se différencier des non-professionnels du milieu, beaucoup moins qualifiés…

Habituellement, l’artisan dans le secteur de la fabrication travaille dans un atelier : bois, verre, textile, métal et pierre… Ce professionnel exerce dans un local pour façonner ses produits (mobilier, accessoires, articles de décoration). Il peut s’agir d’un atelier pour menuisier ou un atelier d’ébéniste. Autrement dit, un espace fermé avec, la plupart du temps, la solitude comme unique collègue !

D’autres secteurs d’activités dans l’artisanat ont davantage d’interactions avec des personnes. Clients, collaborateurs, partenaires, collègues… Dans le bâtiment ou dans l’alimentaire, il est plutôt fréquent d’avoir régulièrement des contacts humains. Si vous êtes menuisier, pas facile d’interagir avec votre rabot à main ! Il est temps de rompre l’isolement.

Et si vous optiez pour un espace de travail partagé ? L’aménagement d’un atelier pour plusieurs artisans comme vous ? On vous en dit plus dans la suite de l’article !

Pourquoi profiter d’un atelier partagé ?

Discuter de la dernière série télé, prendre un café ensemble, transmettre ses compétences, prêter des outils… Tant de choses qu’on ne fait pas seul(e) dans son atelier de menuisier ou dans son atelier d’ébéniste. Certes, vous pouvez mettre la musique à fond et chanter à tue-tête. Personne ne vous entendra. Cependant, vous n’entendrez personne non plus !

Un atelier de menuiserie libre service, c’est quoi ?

Il s’agit d’un lieu qui rassemble plusieurs professionnels, entreprises et entrepreneurs. Mais ce n’est pas qu’une simple location d’atelier ou de bureau ! Car cet endroit, où il fait également bon vivre, permet de créer du lien social. Fini les journées en solo à l’atelier, à discuter avec le racloir à bois et / ou la gouge. Notamment en cette période difficile liée à la pandémie, où les contacts humains sont fortement limités.

Le coworking ou ici, atelier partagé, connaît un franc succès chez les indépendants. Pratique, il suffit d’apporter son PC pour travailler dans un lieu convivial. Et pour les artisans ? Ces derniers peuvent également profiter d’endroits dédiés à leur activité. L’idée : chaque professionnel dispose d’un espace de travail adapté. A côté, il existe des zones d’échange pour partager des idées, manger, boire un café.

Un atelier partagé, pourquoi ?

  • Répondre à des besoins concernant le travail et participer à la vie d’un espace ;
  • Bénéficier d’une flexibilité et d’une grande liberté, sans la contrainte d’un bail commercial ;
  • Faire des pauses avec d’autres artisans mais aussi collaborer, s’entraider ;
  • Offrir un cadre de travail motivant au quotidien ;
  • Travailler en dehors de chez soi et apporter un équilibre entre la vie professionnelle et personnelle ;
  • Entrer en contact avec d’autres artisans – d’éventuels futurs partenaires de travail ;
  • Développer de nouvelles compétences auprès d’autres professionnels ;
  • S’entraider et donner un coup de main en cas de problème ;
  • Faire partie d’un groupe de passionnés par leur métier.
espace travail partagé
Source : Unsplash

L’aménagement d’un atelier partagé : les principes

Un atelier partagé devient un vrai lieu de vie pour les artisans. Il est particulièrement conçu pour soutenir et optimiser la créativité, essentielle au développement des entreprises. Un excellent moyen de se concentrer sur son activité et d’augmenter sa productivité !

Alors, comment assurer l’aménagement d’un atelier bois pour offrir un bel espace de travail partagé ?
Il est important de créer un lieu qui apporte confort et efficacité pour chaque artisan. Tout en assurant la sécurité de chacun. Effectivement, dans le contexte de la Covid-19, il est désormais indispensable d’inclure la notion de distanciation physique.

Proximité entre les personnes et les outils de travail

Les nouvelles normes de distanciation physique implique des aménagements particuliers pour un atelier partagé. Il s’agit de mêler agencement du mobilier et utilisation des outils tout en préservant une certaine distance entre les personnes.

Protection entre chaque espace dans atelier menuiserie partagé

Un atelier de menuisier ou un atelier d’ébéniste reste un lieu de travail sécurisé. Alors, au sein d’un espace de travail partagé, il est important de protéger les autres professionnels dans les zones alentours.

Esthétique des lieux

Les matériaux choisis pour les meubles, les motifs sur les murs, le revêtement de sol… Tout est étudié pour offrir un endroit agréable et inspirant. L’aménagement d’un atelier doit procurer bien-être et praticité au quotidien !

Aménager ce type de lieu demande une grande réflexion. L’objectif : permettre à tous les artisans d’évoluer librement et facilement dans l’espace. De ce fait, chacun possède un accès aisé à chaque zone pour son confort et la bon développement de son travail. Ce type de lieu peut vous intéresser et éviter ainsi de travailler en solo, dans un minuscule local au loyer souvent élevé !

L’aménagement d’un atelier dans le domaine du bois

Vous rêvez d’intégrer un endroit où se croisent les professionnels du bois ? L’aménagement d’un atelier partagé rend le bois accessible à tous ! En réalité, ce lieu donne l’occasion de rencontrer différents acteurs dans ce domaine :

  • Artisan à la recherche d’un ensemble d’outils et de machines plus performants ;
  • Bricoleur amateur (ou non) en quête de perfectionnement ;
  • Professionnel du bois souhaitant travailler dans une bonne ambiance ;
  • Entrepreneur ayant envie d’agrandir son réseau professionnel ;
  • Etudiant ou en reconversion professionnelle pour découvrir et apprendre les métiers du bois.

Un atelier de menuisier ou un atelier d’ébéniste au cœur d’un grand espace ? Un lieu de travail tentant pour tout artisan à la recherche d’un véritable espace de vie ! Et pas seulement puisqu’on peut bénéficier de certains éléments dans un atelier de menuiserie libre service :

  • Un lieu à l’ambiance motivante, des machines performantes et des outils de qualité pour travailler le bois ;
  • Une grande sécurité, quel que soit votre savoir-faire ;
  • Un loyer moins élevé qu’un atelier de menuisier / atelier d’ébéniste classique ;
  • L’inspiration, pour créer et fabriquer du mobilier, des accessoires, des pièces de décoration, etc. ;
  • Une zone de rencontres et d’entraide entre les passionnés de bois.

Cependant, il faut savoir que l’aménagement d’un atelier pour le bois – par exemple – requiert quelques particularités. Etant donné qu’il ne s’agit pas d’un coworking classique avec des bureaux, il faut s’adapter !

Comment optimiser l’aménagement d’un atelier partagé ?

Un espace de travail partagé regroupe plusieurs petits pôles (outre le parc machines). Ces derniers permettent de profiter d’un lieu parfaitement optimisé pour évoluer professionnellement. Et pour rencontrer des personnes passionnées, comme vous, par le travail du bois ! Vous êtes artisan, menuisier ou ébéniste, et intéressé(e) par ce concept ? Dans un atelier de menuiserie partagé, vous trouverez notamment :

  • Des ateliers individuels pour le travail de chaque menuiser, ébéniste ou autre artisan ;
  • Une ou des salles de réunion avec du mobilier et du matériel de télécommunication ;
  • Un coin détente pour discuter avec vos (nouveaux !) collègues ;
  • Une cuisine équipée pour déjeuner entre artisans le midi (réfrigérateur, table, chaises, micro-ondes…) ;
  • Un espace avec des casiers pour ranger vos affaires personnelles en toute sécurité ;
  • Des sanitaires avec WC et, dans certains cas, une douche ;
  • D’autres services dont l’accueil, du matériel de bureau (imprimante, scan..).

Toutefois, les règles sanitaires actuelles imposent certains ajustements pour assurer votre sécurité. L’aménagement d’un atelier pour le bois prend donc en compte :

  • Une disposition particulière du mobilier, pour assurer une distanciation physique de 2 mètres minimum ;
  • Des flux de circulation pour évoluer dans l’atelier partagé en toute sûreté ;
  • L’adaptation de chaque espace en fonction des besoins de l’artisan (points d’entrée/sortie, murs fixes ou non, circulation de l’air…).

En général, vous avez accès à diverses machines. Machines de finitions (calibreuse, ponceuse, cabine de peinture), machines portatives (scie sauteuse / plongeante / oscillante, rabot, lamelleuse), outils (tour à bois, mortaiseuse, ciseaux à bois)… Tout est pensé pour faciliter le travail des professionnels de l’artisanat.

atelier collaboratif
Source : Unsplash

Accéder à un espace de travail partagé

Concrètement, comment trouver un espace de travail partagé dans le domaine du bois ?

Tout d’abord, pensez à consulter les sites internet des ateliers partagés en fonction du lieu où vous vivez. Vous pourrez alors connaître l’emplacement d’un local, spécialement transformé pour l’aménagement d’un atelier pour le bois. Généralement, des photos accompagnent les explications sur le fonctionnement de l’espace. Ce type de lieu reste ouvert aux professionnels mais aussi aux particuliers amoureux du bois. Dans un atelier partagé, on peut trouver différentes offres, selon :

  • L’avancée de l’activité (lancement d’activité ou non, professionnel ou non…) ;
  • Les besoins, comme la location d’une salle de réunion ;
  • La fréquence de venue dans le local (à l’heure, à la journée, forfait semaine ou mois…).

Il s’agit également, de votre côté, de définir la surface nécessaire à l’activité, la fréquence d’utilisation de l’espace et la durée d’engagement souhaitée. Par exemple, il existe certaines entreprises et lieux d’accueil pour artisans. On peut notamment citer :

  • Make Ici (Marseille, Paris, Nantes), entreprise engagée sociale et solidaire avec l’accès à un parc machines et un poste dans un atelier collectif ;
  • La Cofabrik (Lille), des ateliers en location longue durée et des espaces de co­working ;
  • Comme Un Etabli (Rennes), coopérative et collectif de passionné(e)s d’artisanat ;
  • Atelier Zelium (Bordeaux), lieu de conception et de fabrication collaboratif ;
  • La cabane des créateurs (Strasbourg), atelier avec partage d’espaces et d’outils ;
  • COBRO (Lyon), espace partagé de 900 m2.

L’aménagement d’atelier au sein d’un espace de travail partagé, on dit oui ! Concevez votre mobilier et vos accessoires en bois dans un lieu adapté à vos besoins. Le tout dans une super ambiance !